En présentant ses résultats pour le premier trimestre 2018, Free a aussi dévoilé sa feuille de route pour l'année en cours. Le groupe dévoilera de nouveaux abonnements dans le fixe ainsi qu'un nouveau forfait dans le mobile. Et d'ici quatre mois, de nouvelles boxes seront dévoilées.

Il est grand temps que Free renouvelle son offre dans l’Internet fixe, par exemple en sortant une nouvelle box et en se montrant plus incisif sur sa grille tarifaire. En effet, le fournisseur d’accès à Internet est désormais en train de perdre des abonnés dans le haut et le très haut débit. C’est ce que le quatrième opérateur a admis en dévoilant ses résultats pour le premier trimestre 2018.

Bien que minime, puisqu’elle implique le départ de 19 000 clients, cette baisse a eu un effet négatif sur le chiffre d’affaires du groupe dans le fixe, en recul de 1,6 %. Ce n’est certes pas l’unique facteur — Free cite la forte pression concurrentielle, l’impact des promotions et l’effet de la TVA sur les offres TV –, mais c’est le plus symbolique, sans aucun doute, car il s’agit de sa capacité à attirer et garder des abonnés.

Certes, l’opérateur a tenu à rassurer : « dans un contexte concurrentiel et fortement promotionnel, Free reste de loin le premier opérateur alternatif haut débit et très haut débit, avec plus de 6,5 millions d’abonnés et une part de marché de 24 % », lit-on dans sa synthèse. Un rappel qui n’a toutefois pas eu d’effet sur les marchés, le cours de Free ayant chuté de 15 % à l’issue de la sortie de ces indicateurs.

 

La feuille de route de Free pour 2018.

La feuille de route de Free pour 2018

Aussi Free a-t-il décidé de faire de 2018 l’année du rebond et de la reconquête. Le groupe promet ainsi le « déploiement d’une nouvelle approche commerciale dans les prochaines semaines afin de redynamiser [sa] croissance », avec en particulier « le lancement de nouvelles offres […] afin de relancer les recrutements ». Ces efforts viseront aussi bien le fixe, en recul, que le mobile, qui connait un ralentissement.

Concrètement, Free prévoit de lancer « dans les prochains jours » de nouvelles offres pour le fixe dans le haut débit suivi, d’ici quatre mois, de la sortie de nouvelles boxes. Au pluriel.

La Freebox Mini 4K est la plus récente box proposée par Free.

Il est en effet temps que l’opérateur actualise ses boîtiers, car la génération actuelle, inaugurée avec l’arrivée de la Freebox V6 Révolution en décembre 2010, commence à accuser le poids des ans, même si elle a bénéficié au fil des ans d’améliorations sur le plan matériel, et qu’une Freebox V6 « Mini 4k » a été lancée en 2015 par le FAI afin de sauter dans le train de la très haute définition.

« Il est maintenant temps d’entrer dans la prochaine génération Freebox »

Free devrait donc lancer plusieurs boxes et ainsi renouveler d’un coup plusieurs boîtiers qui ont bien vieilli. « Il est maintenant temps d’entrer dans la prochaine génération Freebox », écrit le groupe, ce qui veut dire notamment « améliorer l’expérience de l’abonné » et être à la pointe de l’innovation. Mais attention, Free assume la perspective de proposer « des niveaux de prix plus élevés » puisqu’il vise un « positionnement haut de gamme ».

Du côté de l’offre mobile, Free entend proposer une nouvelle offre téléphonique «  dans les prochaines semaines », sans beaucoup plus de précision. En 2017, l’opérateur avait lancé un forfait basé sur la 4G avec de la data illimitée, mais celui-ci n’était pas accessible à tous. La 5G se trouvant encore à un horizon trop lointain, c’est sans doute autour de la 4G que ce nouveau forfait sera construit, avec peut-être un prix agressif.

Crédit photo de la une : Jérôme Choain

Partager sur les réseaux sociaux