Le Galaxy S de Samsung fêtera sa dixième génération en 2019. Pour le constructeur coréen, il faudra marquer le coup. Quelques rumeurs donnent déjà le ton.

Dans le monde de la téléphonie, et de la tech en général, on a davantage le regard porté sur le futur que sur le présent. Ainsi, alors que les Galaxy S9 et S9+ viennent à peine de sortir, on veut déjà tout savoir du successeur — nommé pour le moment Galaxy S10. Samsung lancera donc en 2019 la dixième génération de son flagship et c’est peu dire qu’elle sera attendue au tournant : non seulement c’est un anniversaire mais, en plus, elle devra essuyer les déceptions du S9. Et à en croire les indiscrétions fournies par le média coréen The Bell, souvent très fiable dans ses informations, le constructeur va mettre le paquet.

samsung-galaxy-s-99

Le capteur d’empreinte intégré à l’écran arrive

Après Dream (Galaxy S8) et Star (Galaxy S9), voici venir Beyond, le nom de code qui serait attribué au Galaxy S10, derrière lequel Samsung nourrit énormément d’ambitions. Alors qu’il s’efforce d’intégrer un capteur d’empreinte à l’écran depuis le S8 — sans réussite —, le géant y parviendrait enfin avec le S10. Baptisée FOD (Fingerprint On Display), la technologie en question pallie l’absence de bouton physique en façade et peut servir de substitut à la reconnaissance faciale — surtout si elle est défaillante. Elle peut aussi servir à différencier les profils si plusieurs empreintes sont enregistrées. Exemple : un enfant ne pourra pas voir toutes les photos prises par son père.

En revanche, la publication se montre beaucoup moins enthousiaste pour un capteur caméra avec un module 3D, comme on en trouve sur l’iPhone X. Il s’agit d’un dispositif qui améliore la reconnaissance faciale et permet de donner naissance à des Animojis avec des expressions plus vraies que nature. Selon The Bell, les partenaires commerciaux de Samsung n’auraient pas été mis au courant d’une production de masse concernant ce type de capteur — contrairement aux composants relatifs au FOD. En somme, Samsung semble avoir choisi son camp : celui des doigts. 

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !