Samsung lance un nouveau smartphone en Corée. Sa particularité ? Il bloque tout type de connexion à internet pour se concentrer sur l'essentiel.

À une époque où les téléphones cherchent à accueillir toujours plus de fonctionnalités ultra poussées (du triple capteur sur le P20, de la reconnaissance faciale en veux-tu en voilà) et du marketing à tout va (du faux Dolby Atmos à qui en veut), Samsung prend le contrepied de tout cela avec le Galaxy J2.

Un smartphone qui n’a plus grand-chose de smart puisqu’il décide de bloquer toutes les connexions internet : pas de 3G, pas de Wi-Fi, pas de LTE. En bref, aucune data. Avec un tel produit, lancé ce vendredi 13 avril 2018 en Corée, Samsung vise deux franges de la population que tout oppose : les séniors qui ont peur d’une facture salée et les étudiants qui n’ont besoin que du basique pour se concentrer sur les cours.

Le 3310 de 2018

Le Galaxy J2 assure donc l’essentiel, à savoir envoyer/recevoir des SMS, passer des appels et prendre des photos au moyen d’un capteur de huit millions de pixels à l’arrière. Il pourra même prendre des selfies avec son objectif à cinq millions de pixels à l’avant, mais vous ne pourrez pas les partager sur le web.

Sinon, sa fiche technique inclut un écran Super AMOLED QHD, un processeur à quatre cœurs de 1,4 Gz, 1,5 Go de RAM, une batterie amovible de 2 600 mAh et un port microSD pour booster la capacité de stockage (16 Go de base). Vendu environ 150 euros, le Galaxy J2 est proposé en deux coloris : noir et or.

À noter que Samsung s’adresse également aux touristes avec ce produit. Au-delà du prix attractif pour qui souhaite maîtriser ses dépenses à l’étranger, il intègre l’application mobile Diodic4 pouvant servir de traducteur anglais/coréen.

Pour terminer, le géant sud-coréen promet des réductions importantes pour l’achat d’un Galaxy S ou Note aux étudiants qui achèteront ce J2 et réussiront leurs examens en 2019 ou 2020. Car pour l’enseignement supérieur, il faut plus qu’un 3310 de 2018.

Partager sur les réseaux sociaux