Sur Ulule, le projet de borne Soliguide vient de lancer sa campagne de crowdfunding. Cette initiative doit donner aux personnes sans domicile fixe la possibilité de consulter des informations essentielles.

Dans son dernier rapport sur l’état du mal-logement en France, la fondation Abbé Pierre dénombrait que 4 millions de personnes souffrent de cette problématique dans l’hexagone. Pour aider les personnes sans-abris, des initiatives voient le jour, comme l’application mobile We Save Homeless.

D’autres projets empruntent parfois la voie du financement participatif, aussi connu sous le nom de crowdfunding. Sur la plateforme Ulule, dont nous présentons chaque mois nos coups de cœur sur Numerama, l’initiative de la Borne Soliguide espère avoir collecté 6 000 € d’ici une quarantaine de jours.

Une borne solidaire

Si elle atteint son objectif de financement, cette « borne solidaire » servira à répertorier des informations utiles pour les personnes sans domicile fixe. Ainsi, elle mentionnera des lieux où manger, où prendre une douche, où laver ses vêtements et faire ses démarches administratives. La première de ces bornes devrait être installée à Paris.

Les porteurs du projet ont déjà développé le site Soliguide, qui permet de consulter une carte interactive de lieux utiles dans les villes de Paris, Bordeaux et Nantes. Lancé il y a un an, il recense désormais 2 700 services et 4 500 orientations différentes.

« Maintenant que nous sommes parvenus à centraliser l’information, il faut que celle-ci soit accessible. Seulement 20 % des SDF ont un smartphone et peuvent donc accéder au site quand ils le souhaitent », notent les porteurs du projet sur Ulule.

Seuls 20 % des SDF ont un smartphone

Pour cette raison, la borne sera équipée d’un écran tactile de 32 pouces, sur lequel les informations importantes seront organisées par catégories (alimentation, hygiène et bien-être, accueil, conseils, formation et emploi, activités). Si le projet dépasse son objectif de financement, la borne pourrait être traduite en arabe, en dari et en russe.

À l’heure où ces lignes sont écrites, le projet Soliguide a récolté plus de 2 700 €, soit 46 % de son objectif de financement.

Partager sur les réseaux sociaux