Google vient d'intégrer à son application Flights des algorithmes censés anticiper les retards des vols. L'entreprise a précisé que ses prédictions étaient basées sur une base de données de précédents retards enregistrés.

En 2011, Google lançait son application Flights, intégrant des algorithmes permettant de comparer différents vols pour une même destination et un budget donné. Ce comparateur de vols vient d’être mis à jour par l’entreprise de Mountain View, avec la possibilité de prévoir désormais les retards des vols.

L’application mobilise l’intelligence artificielle, et notamment la technique de l’apprentissage automatique (ou machine learning) pour anticiper les délais supplémentaires qui pourraient repousser l’heure d’un décollage.

Un calcul basé sur de précédents retards

Dans une publication de blog, la firme a précisé comment allait fonctionner son nouvel outil. « En utilisant des données historiques sur l’état des vols, nos algorithmes d’apprentissage automatique peuvent prédire des retards, même si ces informations ne sont pas encore données par des compagnies aériennes — et ces retards ne sont signalés que lorsque la prédiction est fiable à 80 % », explique ainsi Google.

Google

L’entreprise ajoute qu’en recherchant votre vol dans l’application, ou le nom d’une compagnie aérienne ou un itinéraire de vol, ces informations apparaîtront alors dans vos résultats de recherche.

Google anticipe toutefois d’éventuelles critiques en précisant que les utilisateurs de son service ne doivent pas prendre les informations données par ces algorithmes comme acquis, et continuer de surveiller l’heure de vol auprès de leur compagnie aérienne.

Outre cette fonctionnalité, l’application Flights s’enrichit également d’une option permettant de trouver le service le plus économique lors d’une réservation. Pour les compagnies aériennes Delta, American Airlines et United Airlines, l’application précisera exactement quelles sont les prestations incluses (bagages en soute, repas à bord).

Partager sur les réseaux sociaux