La messagerie instantanée Messenger est-elle devenue lourde à l'emploi ? C'est ce que pense manifestement Facebook, qui la possède : le responsable de la plateforme entend donc procéder à un toilettage Messenger cette année.

Si vous êtes un adepte de la communication par Facebook Messenger, attendez-vous à du changement en 2018 : le patron de la messagerie instantanée, David Marcus, a en effet indiqué dans un article publié sur le réseau social, mardi 16 janvier, que des modifications substantielles auront lieu dans les mois à venir, à commencer par une simplification et un allègement de l’application.

Ce toilettage était requis, explique le chef de la plateforme de discussion : « pendant que nous nous dépêchions de concevoir ces nouvelles fonctionnalités, l’application est devenue trop encombrée. Attendez-vous à ce que nous nous investissions cette année dans une importante simplification et rationalisation de Messenger ». Aucun détail n’a été donné sur la nature de ces travaux.

Il est vrai qu’en deux ans, Messenger a grossi : intégration de Spotify et de Dropbox, ajout des appels à plusieurs, arrivée d’un bouton « je n’aime pas », lancement des stories et des filtres animés, sortie d’une déclinaison pour enfants… et ce ne sont là qu’une partie des annonces et des sorties réalisées par Facebook pour inciter les utilisateurs à rester dans l’appli et éviter les solutions concurrentes.

Dans son message, le responsable ne fait  pas mention d’une version déjà allégée de Messenger, à savoir Messenger Lite. Et pour cause : cette déclinaison, lancée au cours de l’automne 2016, a été pensée initialement pour des pays en voie de développement (le Kenya, la Tunisie, la Malaisie, le Sri Lanka et le Venezuela étaient les nations sélectionnées au départ).

Partager sur les réseaux sociaux