La WWDC 2018 pourrait amener un changement de taille pour iOS et macOS : des applications universelles compatibles avec tous les appareils Apple.

C’est un chantier qu’on imagine en germe dans les laboratoires d’Apple depuis de longues années, d’autant plus depuis que l’iPad Pro tend petit à petit à prendre du terrain sur la gamme des Mac. Aujourd’hui, le journaliste Mark Gurman pour Bloomberg en est convaincu : les prochaines versions majeures de macOS et d’iOS ouvriront la porte à des applications universelles. Cela signifie que les développeurs pourront créer une seule et même application et la proposer sur les deux marchés que sont l’App Store et le Mac App Store — qui pourraient être aussi unifiés pour l’occasion.

Côté utilisateur, c’est une aubaine : cela permettrait d’avoir une continuité totale entre les applications mobiles et les applications de bureau. On peut imaginer que la même application aurait une interface différente, lancée sur un bureau d’ordinateur utilisé avec un pointeur de souris ou sur un iPhone utilisé avec un doigt. On imagine aussi très bien comment la continuité pourrait avoir lieu : on pourrait ouvrir une application sur un appareil et voir les changements et actions appliqués en temps réel sur tous les appareils où l’application serait lancée — des fonctionnalités qu’on retrouve déjà dans certaines applications système qui se synchronisent via iCloud (Notes, Pages, Safari etc.).

D’après Bloomberg, cette nouveauté sera le clou du spectacle des annonces de la WWDC 2018, la conférence Apple dédiée aux développeurs où le géant présente traditionnellement les nouvelles versions d’iOS et de macOS. L’App Store unifié permettrait de faire rayonner celui du Mac, pas mal en retrait aujourd’hui par rapport à l’App Store sur iOS. La confirmation de cette convergence devra attendre.

Partager sur les réseaux sociaux