Les OnePlus 5T n'embarquent pas la version des DRM de la société Widevine qui permet de diffuser des flux en HD. Un correctif serait dans les cartons.

Les DRM n’ont jamais bonne presse quand ils exposent des clients au blocage de leur contenu acheté selon des conditions décidées par un studio, un développeur ou une société de production musicale. Mais on oublie trop facilement que le streaming utilise les mêmes produits, avec des règles qui ne touchent jamais le grand public, dans la mesure où il paie un abonnement et non directement du contenu qu’il possède. Cela dit, ces DRM invisibles se font remarquer quand ils ne fonctionnent pas… pour des raisons que les utilisateurs ne maîtrisent pas.

C’est ce qui a récemment animé la communauté des utilisateurs de OnePlus et en particulier du dernier OnePlus 5T tout juste sorti. Ils se sont aperçus que le flux vidéo envoyé sur les applications aussi populaires que Netflix ou Amazon Prime était en SD, soit en basse définition. Aucun réglage ne permet d’augmenter cette valeur et la raison est bien simple : OnePlus n’a pas intégré le DRM de niveau 1 de Widevine, société qui vend son service aux entreprises diffusant du contenu vidéo. L’entreprise ne propose qu’un DRM de niveau 3, qui permet de jouer les films et séries en basse définition. Sur un écran AMOLED de 6 pouces défini en 2 160 x 1 080 pixels, c’est un peu dommage — surtout sur un excellent smartphone à 500 €.

La société a confirmé qu’elle travaillait sur une mise à jour qui permettra à tous ses clients de profiter des flux en haute définition sur les OnePlus 5T. Grosso modo, il faudra que OnePlus intègre le DRM à son logiciel. Aucune date n’a été annoncée pour la sortie de cette mise à jour.

Partager sur les réseaux sociaux