Dans The Giggle, dont on ne sait pas grand-chose, un ennemi du Docteur fera sa première apparition depuis 1966. Ce sera Neil Patrick Harris, dans le rôle du Toymaker, ou Fabricant de jouets.

Le dernier épisode des 60 ans de Doctor Who, The Giggle, diffusé ce samedi 9 décembre sur Disney+, s’apprête à introduire Neil Patrick Harris dans la série. Il incarne un personnage déjà existant : le Toymaker (« fabricant de jouet »). Pourtant, même si vous avez regardé intégralement la série moderne, vous ne savez probablement pas qui est le Toymaker. Il faut remonter le temps bien plus loin.

Le Toymaker est un ennemi du Docteur

La bande-annonce est claire : Neil Patrick Harris est dans la peau d’un « vilain », qui met le chaos dans Londres. Le Toymaker est effectivement un ennemi du Docteur.

Il est apparu pour la première fois en 1966 sous les traits de Michael Gough, soit trois ans après la création de la série. C’est le tout premier Docteur, interprété par William Hartnell, qui l’a affronté. Le Toymaker n’est jamais réapparu dans la série depuis. L’épisode lui-même, qui remonte à l’époque où Doctor Who était encore en noir et blanc, a même été… perdu. Ce n’est pas le seul : durant les années 1970, la BBC a effacé des épisodes pour faire de la place (autre époque, autres disques durs). Aujourd’hui, il ne reste plus que la 4e partie de cet épisode, et quelques traces audios et photos du reste.

Cet étrange Fabricant de jouet reviendra donc dans la série pour la première fois depuis 57 ans (dans la série spécifiquement, car le personnage est revenu dans l’univers étendu — des audiodramas et des comics). Mais qui est-il exactement ?

Le Premier Docteur, à côté du Toymaker, dans les épisodes de 1966 de Doctor Who. // Source : BBC
Le Premier Docteur, à côté du Toymaker, dans les épisodes de 1966 de Doctor Who. // Source : BBC

Le Toymaker est aussi appelé Celestial Toymaker, en raison de la nature cosmique, quasi divine, de son être : il est immortel. Il est capable de créer des mondes et d’influer ainsi sur toute la réalité de cette « poche ». Reste à savoir à quel point il peut influer sur la réalité dans son ensemble, en dehors des mondes qu’il crée. La bande-annonce de The Giggle suppose qu’il le peut — et les membres de UNIT ont un bracelet étrange au poignet, sans doute est-ce une technologie pour bloquer les effets de son influence psychique.

Le Toymaker a une appétence pour la création de jeux et de jouets pour aller au bout de ses stratagèmes. Il peut même transformer des êtres — ceux qui ont perdu à ses jeux — en ses propres marionnettes. Ainsi, en 1966, dans l’épisode perdu, le Toymaker avait réussi à téléporter le Docteur et ses compagnons dans son royaume, les avait séparés, et les avait mis à l’épreuve dans une série de jeux. Le Docteur et son équipage avaient finalement réussi à le tromper et même à détruire ce royaume (de fait, il n’est pas impossible qu’il soit particulièrement revanchard envers le Docteur).

Le Toymaker a-t-il influé sur la régénération de 14th ?

On sait que The Giggle pourrait potentiellement répondre à la grande question de ces épisodes spéciaux anniversaire : pourquoi le visage du 10e Docteur est-il revenu, ce qui est une première et ce qui semblait impossible ? Puisque le Toymaker a la capacité potentielle d’influer sur la réalité elle-même, nombre de théories supposent que cela ferait partie de son plan pour piéger le Docteur (le piéger dans quoi et pourquoi, personne ne le sait).


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.