Une astrophysicienne de la Nasa a réalisé une animation qui fait le lien entre l'histoire des dinosaures et le mouvement du Soleil dans la Voie lactée. La vidéo aide à se rendre compte de la longue durée du règne de ces animaux.

Tout au long du règne des dinosaures sur la Terre, notre planète a eu le temps de se déplacer longuement dans la galaxie. L’astrophysicienne Jessie Christiansen, membre du Nasa Exoplanet Science Institute, a publié une animation le 7 novembre pour montrer que les dinosaures avaient vécu « de l’autre côté de la galaxie ». Elle sous-entend par là que leur longévité est telle que le système solaire a même eu le temps de tourner dans la Voie lactée, jusqu’à se retrouver de l’autre côté du cœur de la galaxie (par rapport à aujourd’hui), pendant la période où les dinosaures existaient.

La vidéo, repérée par Business Insider, avait d’abord été partagée par la scientifique à la fin du mois d’août. Jessie Christiansen l’a récemment mise à jour en corrigeant quelques détails. La vidéo originale mentionnant que les plésiosauriens, des animaux aquatiques, étaient des dinosaures, alors que ce n’est pas le cas.

250 millions d’années pour faire un tour dans la galaxie

À partir d’une vue d’artiste de la Voie lactée, la scientifique montre la position du Soleil et le temps qu’il faut à notre système pour faire un tour autour du centre de la galaxie : 250 millions d’années. « La dernière fois que nous étions ici, c’était le début de la période du Trias  », qui s’étend de -252 à -201 millions d’années, explique la scientifique. Le Trias marque l’apparition des premiers dinosaures sur Terre. Il est suivi par le célèbre Jurassique, qui a duré 55 millions d’années. C’est ensuite la période du Crétacé, qui s’achève avec la disparition des dinosaures, attribuée à l’impact d’un astéroïde.

« Le Crétacé inférieur [ndlr : la plus ancienne période du Crétacé] s’est produit de l’autre côté de la galaxie », explique la scientifique dans cette animation. La vidéo permet de se rendre compte de la longue durée du règne des dinosaures, par rapport à l’histoire des humains, grâce à cette représentation de l’orbite du Soleil dans la Voie lactée. La prochaine fois que la Terre aura fait un nouveau tour dans la galaxie, elle aura probablement bien changé, laisse entendre Jessie Christiansen à la fin de la vidéo.

Un spécimen du Crétacé inférieur. // Source : Wikimedia/CC/Bjoertvedt (photo recadrée)

La Terre n’est pas exactement revenue au même endroit

« L’animation donne l’impression que nous sommes revenus au même endroit, mais en réalité la galaxie entière a parcouru un long chemin », précise l’astrophysicienne à Business Insider. Le Soleil n’est pas le seul élément en mouvement. Notre galaxie elle-même se déplace. D’ailleurs, elle devrait entrer en collision avec la galaxie d’Andromède dans 4,5 milliards d’années. Le système solaire n’est donc pas revenu exactement au même point après une orbite autour du centre de la galaxie.

C’est d’ailleurs la forme de cette orbite qui explique aussi pourquoi l’existence des dinosaures et des humains a pu être possible sur Terre. Le système solaire se tient éloigné des radiations qui se trouvent dans le centre de la galaxie, et qui pourraient être fatales à la présence de la vie.

Partager sur les réseaux sociaux