Le décollage de la mission Iridium Next 41-50 a eu lieu vendredi 30 mars. Un lancement que l'on pouvait suivre en direct.

Mise à jour – La mission Iridium Next 41-50 s’est bien passée. Tous les satellites ont pu être libérés et placés en orbite basse, a annoncé SpaceX. Par contre, l’entreprise américaine n’a pas réussi dans sa tentative de récupération de la coiffe. C’est ce qu’a déclaré Elon Musk, le PDG du groupe, un peu avant 19 heures. Il est prévu de réaliser des tests complémentaires dans les semaines à venir pour résoudre ce problème de parachute.

Quelle est la mission ?

Le but de cette mission, nommée Iridium Next 41-50, est, comme son nom le laisse entendre, de mettre en orbite pas moins de dix satellites de télécommunications. Il s’agit plus précisément d’une grappe de satellites de nouvelle génération — d’où le nom de Next — et dont le poids et les dimensions par engin sont relativement contenus, ce qui permet d’en emporter un grand nombre lors d’un vol.

C’est SpaceX qui a remporté le contrat. L’entreprise américaine opérera un lanceur Falcon 9, dont le premier étage a déjà servi lors d’un précédent vol. La réutilisation du matériel qui a déjà été éprouvé auparavant est l’une des marques de fabrique de la société, qui cherche à vendre des missions à bas coût, en trouvant des marges d’économie. La grappe sera placée sur une orbite polaire, à une altitude de 626 km.

SpaceX Falcon
CC SpaceX

Il s’agit du cinquième lancement Iridium Next. Avec ce réseau, il s’agit de proposer une capacité de bande passante plus importante et des débits plus élevés, mais aussi offrir des moyens additionnels pour suivre en temps réel les avions en vol afin de ne plus assister à un incident comme le vol MH370, qui a disparu quelque part au-dessus de l’océan et dont la zone de crash n’a jamais été déterminée.

Quand le décollage a lieu ?

Le lancement était prévu pour le jeudi 29 mars, depuis la Californie, plus précisément à partir de la base militaire américaine de Vanderberg, qui est administrée par l’armée de l’air. Cependant, SpaceX a pris la décision de reporter le grand jour au vendredi 30 mars, à 7h13 du matin heure locale.

En France métropolitaine, le décollage pourra être suivi à partir de 16h13.

Une mise à feu statique du lanceur Falcon 9 a eu lieu le 25 mars pour s’assurer que tout est en ordre. L’opération s’est bien déroulée.

Comment suivre le lancement en direct

Le lancement sera normalement retransmis directement sur le site officiel de SpaceX mais aussi sur sa chaîne YouTube.

Crédit photo de la une : SpaceX

Partager sur les réseaux sociaux