SpotMini veut ouvrir des portes. SpotMini ouvrira des portes.

Comme toute machine, un robot est idiot et répond à la fonction pour laquelle on l’a programmé. Lui, c’est SpotMini. « Bonjour SpotMini  ». Sa mission : tenir sur ses quatre pattes et ouvrir des portes. Eh bien sachez que le robot qui ressemble de loin à un mammifère à quatre pattes ne compte pas laisser quiconque lui barrer la route. Car voyez-vous, SpotMini a été conçu pour cette tâche et ne s’arrêtera pas avant d’avoir réussi à l’accomplir. Voyez plutôt.

Dans cette nouvelle vidéo publiée par Boston Dynamics, un homme essaie de s’en prendre à la machine avec une canne de hockey. D’abord en l’empêchant de jouer avec la poignée, puis en bloquant la porte, pour enfin le tirer violemment en arrière pour l’empêcher de passer. SpotMini ne se laisse pas faire le moins du monde et va à chaque fois tenter d’ouvrir la porte pour atteindre son but. La dernière scène est particulièrement violente, mais le robot ne se laisse pas impressionner et résiste tout ce qu’il peut.

À la fin, l’humain tortionnaire arrête et laisse la machine accomplir son destin. Qui sait, peut-être que le jour où elle prendra conscience de ce qui l’entoure, elle en voudra à cet homme. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Boston Dynamics maltraite ses robots : sous l’égide de Google avant d’être revendu à Softbanks, l’entreprise de robotique avait fait parler d’elle à cause d’une vidéo dans laquelle on voyait des ingénieurs bousculer violemment un robot humanoïde.

Partager sur les réseaux sociaux