Linus Torlvads a présenté son espace de travail à domicile, et révélé qu’il travaillait debout, sur un bureau installé en hauteur, au dessus d’un tapis roulant. « Plus sain », explique-t-il.

Va-t-il lancer une nouvelle mode chez les développeurs et dans les start-up ? Le fondateur du système d’exploitation libre et open-source Linux, Linus Torvalds, a expliqué dans une vidéo tournée par la Linux Foundation qu’il avait abandonné il y a « trois ou quatre mois » son bureau de monsieur-tout-le-monde pour un nouveau type de bureau… debout. « Je suis sûr que c’est plus sain que de rester assis« , dit-il.

Non seulement le développeur finlandais utilise un bureau surélevé qui lui permet de travailler debout, mais il a poussé le vice jusqu’à le poser au dessus un tapis roulant. Il le fait tourner à une vitesse très lente (1,5 km/h maximum), pour ne pas être gêné dans son utilisation de la souris, mais qui l’oblige à rester en mouvement. 

L’idée n’est pas totalement nouvelle, au point qu’il existe même un site internet dédié au bureau debout, qui rappelle que d’autres personnalités dans l’histoire préféraient travailler sans être assis : Winston Churchill, Ernest Hemingway, Benjamin Franklin, …

« L’utilisation de bureau en position haute a vraiment débuté peu après la publication d’une étude de l’American Cancer Society en 2010. Dans cette étude, on apprend qu’une femme qui s’assied plus de 6 heures par jour à 37 pour-cent de chance en plus de mourir prématurément qu’une femme qui reste en position assise moins de 3 heures par jour« , raconte le site internet. « Du côté des hommes, le constat de cette étude est le même puisque 18 pour-cent d’entre eux ont plus de chances de mourir s’ils passent plus de 6 heures assis.« 

https://youtube.com/watch?v=HSgUPqygAww%3Flist%3DPLbzoR-pLrL6qq2Tvi2aFLkD5S8mRAtfNs

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !