Tous les instruments scientifiques de Voyager 1 fonctionnent correctement. La Nasa vient enfin à bout du bug étrange qui a affecté la mission interstellaire pendant des mois.

« Bonne nouvelle depuis l’espace interstellaire », se réjouit la Nasa ce vendredi 14 juin 2024. Voyager 1, la mission de l’agence spatiale américaine, est enfin complètement débarrassée du bug tenace qui l’empêchait de fonctionner correctement.

« Le vaisseau spatial le plus éloigné de la Nasa, Voyager 1, renvoie désormais des données des 4 instruments scientifiques pour la première fois, à la suite d’un problème technique survenu en novembre dernier », écrit l’agence spatiale sur X. Pendant des mois, Voyager ne renvoyait aucune donnée exploitable vers la Terre, qu’il s’agisse de données scientifiques ou techniques. La situation a réellement inquiété les scientifiques, qui ont travaillé d’arrache-pied pour rétablir les communications avec la mission.

Le sauvetage de Voyager 1 était d’autant plus complexe qu’il faut du temps pour envoyer des commandes à la sonde. Elle est si loin de la Terre, à 24 milliards de km, qu’il faut environ une journée pour lui envoyer un message, et autant pour recevoir sa réponse. Malgré tout, en mai 2024, les scientifiques sont parvenus à retrouver un fonctionnement normal pour 2 des instruments scientifiques de Voyager 1. Il en restait encore 2 autres à sauver.

Une sonde Voyager. // Source : Capture YouTube Nasa JPL
Une sonde Voyager, vue d’artiste. // Source : Capture YouTube Nasa JPL

Tous les instruments de Voyager 1 fonctionnent

« Aujourd’hui, les 4 instruments renvoient des données scientifiques exploitables », indique la Nasa dans une publication de blog. Toutefois, les scientifiques de la Nasa ont encore un peu de travail pour que ce bug soit vraiment de l’histoire ancienne. « Voyager 1 a repris ses activités scientifiques, mais d’autres travaux mineurs sont nécessaires pour remédier aux conséquences de ce problème », complète la Nasa. Au programme, notamment : « resynchroniser le logiciel de chronométrage des 3 ordinateurs de bord de la sonde afin qu’ils puissent exécuter les commandes au bon moment ».

Le bug a perturbé la mission, mais il ne la compromet plus. Voyager 1 peut continuer son voyage dans l’espace interstellaire. En septembre 2024, la mission fêtera ses 47 ans.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !