Au début de l’année EMI annonçait un vaste plan de restructuration dont l’aboutissement serait la suppression de 1.500 à 2.000 postes dans le monde. Il semblerait cependant que la major ait quelques difficultés à concrétiser ses intentions. Selon le New York Post, elle pourrait initier une levée de fond pour financer… ses licenciements. Elle aurait besoin de 60 millions de dollars.

Guy Hands a dirait-on sous-estimé ce que cela lui coûterait, en particulier à cause des lois européennes plus protectrices en matière d’emploi qu’aux Etats-Unis. Pour rappel, cette restructuration devrait lui permettre de réaliser à terme 265 millions d’euros d’économie. Ce petit contre-temps reporte les licenciements plus tard que prévu, sûrement pour le mois de juin.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !