Disney a mis au point un accessoire capable d'imiter le déploiement et la rétractation d'une lame de sabre laser. De fait, l'objet est peut-être ce qui se rapproche aujourd'hui le plus d'un vrai sabre laser, si l'on n'est pas trop regardant sur la physique.

C’est « l’arme noble d’une époque civilisée ». Objet iconique du cinéma, le sabre laser fait rêver depuis des dizaines d’années. Ne serait-il pas formidable d’en posséder un ? Seulement voilà : la réalité n’a jamais rattrapé la fiction et les sabres laser continuent d’appartenir à l’imaginaire. Pour autant, cela n’interdit pas de tenter des choses. C’est justement ce que vient de faire Disney.

Le 4 mai, en pleine journée de Star Wars, la chaîne YouTube du géant du divertissement a mis en ligne une vidéo annonçant une attraction pour 2022, intitulée Star Wars : Galactic Starcruiser, pour son parc en Floride, le Walt Disney World Resort. Mais ce qui a surtout retenu l’attention, c’est cette jeune femme semblant manipuler un vrai sabre laser, sans effets spéciaux.

La killer feature : un tube lumineux rétractable

Disons-le tout net : malheureusement non, ce n’est pas un vrai sabre laser. Cependant, il y a quand même un réel effort d’ingénierie derrière, car, une fois n’est pas coutume, ce sabre laser qui est proposé inclut une sorte de lame rétractable. Pour qui s’intéresse à Star Wars, d’ordinaire, ces accessoires ont besoin d’un tube en plastique transparent pour simuler la lame laser et émettre de la lumière.

Autrement dit, les fans pourront s’amuser à porter cette arme à la ceinture lors de jeux de rôle grandeur nature chez Disney — et pourquoi pas chez eux, si l’arme est mise en vente, à un prix que l’on devine élevé — et, quand le scénario l’exige, la dégainer et faire jaillir la lame de lumière de sa poignée, sans avoir à se coltiner une sorte de tube en néon inerte lorsque le sabre laser n’est pas utilisé pour combattre.

Un mètre ruban rétractable

Dans les grandes lignes, le fonctionnement de l’accessoire s’approche d’un mètre ruban rétractable. La lame se déploie et se rétracte grâce à un bouton, qui active un moteur qui actionne deux mètres ruban qui se font face et qui servent au passage de support pour un support plastique flexible et transparent, agencé de façon à former un cylindre. Ajoutez ensuite le bruitage adéquat, et vous avez votre sabre laser.

Le fonctionnement de l’accessoire est décrit dans un brevet, que des internautes se sont amusés à décortiquer pour en extraire les principaux points. Le sommet de la lame est coiffé d’un capuchon, pour maintenir l’ensemble, et un troisième ruban, au centre du cylindre est agrémenté de petites LED afin de fournir la lumière. Il est lui aussi accroché au capuchon et le tout rentre dans la poignée.

Ce dont Disney devra s’assurer, c’est la bonne résistance du cylindre face aux chocs. On ne doute pas que le public voudra donner quelques coups avec, avec un enthousiasme plus ou moins appuyé. Il existe déjà des sabres laser assez solides, suffisamment en tout cas pour que l’on puisse frapper avec une certaine force, mais ils reposent sur un tube rigide qui ne se rétracte pas et qui est solidement attaché à la poignée.

Cité par The Verge, Disney a indiqué que la conception de ces nouveaux sabres laser n’était pas encore tout à fait finalisée. Les produits, dont la réalisation a été confiée à Walt Disney Imagineering Research and Development​, devraient en tout cas être prêts pour l’ouverture de la future attraction. Malgré tout, le résultat présenté dans cette première vidéo est tout à fait convaincant.

Star wars sabre laser luke skywalker obi wan kenobi
Dans Star Wars, Il n’y a pas besoin de capuchon pour stopper la lame. // Source : Lucasfilm

Peut-on créer un vrai sabre laser ?

De fait, le produit imaginé par Disney est sans doute ce qui se rapproche le plus d’un sabre laser — en tout cas, pour ce qui est de la sortie et la rentrée de la lame. On est toutefois pas encore au point d’avoir un vrai sabre laser — laser étant l’acronyme de light amplification by stimulated emission of radiation, soit amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement.

En clair, le sabre laser est un sabre de lumière (c’est d’ailleurs son nom en V.O. : lightsaber). Or, la lumière a pour propriété physique de ne pas s’arrêter tant qu’elle ne rencontre pas d’obstacle. Il est donc impossible pour la lame d’un sabre laser, quand il est allumé, de s’arrêter à une taille déterminée. Elle devrait se prolonger à l’infini, à moins d’avoir au sommet un capuchon pour l’arrêter — ce qui n’est pas le cas.

Autre problème : la lame ne devrait pas avoir de « ​ consistance »​. Pourtant, dans Star Wars, deux lames de sabres laser qui se croisent rencontrent une résistance physique. Elles se heurtent, avec des étincelles et du bruit, au lieu de se traverser silencieusement et sans éclats. Exactement comme on croise deux faisceaux de pointeurs laser ou bien deux lampes de poche.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo