À l'occasion de la journée de l'Europe, la Commission européenne organise un concert-marathon un peu particulier. Pendant 12 heures, des artistes vont se succéder dans un e-festival, du fait du confinement.

C’est le 9 mai que se déroule la journée de l’Europe, pour commémorer la déclaration de Robert Schuman en 1950, qui est le premier texte d’importance de la construction européenne. D’ordinaire, cette journée est l’occasion de jouer L’Ode à la joie de Beethoven, puisqu’il s’agit de l’hymne de l’Union depuis 1973. Mais, confinement oblige, la Commission explore une approche différente.

Un e-festival de 12 heures non-stop

À partir de midi et jusqu’à minuit, elle propose un concert-marathon de douze heures où se succéderont trente artistes provenant de l’Union européenne, mais pas que. En regardant de plus près la liste des convives, on trouve aussi un groupe provenant d’Islande. Son nom ne laisse d’ailleurs guère de doute sur son origine géographique : Daughters of Reykjavík. Il s’agit d’un groupe de hip-hop composé d’artistes féminines.

Curieusement, la France est particulièrement bien représentée dans cette programmation, puisque trois chanteuses participent : il y a Morgane Imbeaud, qui officiait autrefois dans le groupe Cocoon, mais aussi Yseult et Suzane. Les deux premières évoluent plutôt dans la pop, la troisième dans l’électro. Le Royaume-Uni est aussi représenté, malgré le Brexit, car celui-ci ne sera effectif que le 31 décembre 2020, à minuit.

Journée europée e-festival concert
La programmation du concert-marathon. // Source : Commission européenne

Compte tenu du confinement et de l’impossibilité de réunir tout ce petit monde dans un festival ou une salle de concert, la diffusion se fait exclusivement en ligne, chacun dans son coin. Il y a un petit côté artisanal assumé, du fait de la crise sanitaire et de l’impossibilité d’avoir avec soi une équipe technique pour parer à d’éventuels pépins techniques qui pourraient survenir au cours de cet évènement atypique.

« En direct, en différé, avec les moyens du bord et l’imagination en surchauffe, une trentaine d’artistes venus d’autant de pays se relaieront pour partager leur musique, leur optimisme, leurs espoirs et leur vision de l’Europe  », se réjouit Bruxelles. La diffusion du concert se fera sur Facebook via les pages de la représentation en France de la Commission, du Bureau en France du Parlement européen et d’Europavox.

Partager sur les réseaux sociaux