En ces temps de confinement généralisé, il n'est plus possible de faire des sorties culturelles. Mais grâce au net, certaines activités peuvent venir jusqu'à vous. Même les opéras et les ballets.

Vous n’avez jamais songé à mettre les pieds dans un opéra ? Le confinement est peut-être la bonne occasion de vous lancer. Enfin, pas littéralement. En attendant que les choses se tassent, vous pouvez y accéder virtuellement. L’Opéra de Paris propose en streaming, sur son site web, des rediffusions de certains ballets et opéras, afin d’aider les Français et les Françaises à passer le temps pendant la crise sanitaire.

Au menu, l’établissement vous propose jusqu’au 5 août le ballet romantique Giselle, de Théophile Gauthier, mais aussi l’opéra-comique Manon, de Jules Massenet, jusqu’au 22 mars. Vous l’avez manqué de peu ? Vous pouvez vous rabattre sur Les Indes galantes, de Jean-Philippe Rameau, dont le spectacle est diffusé jusqu’au 9 octobre. Ou alors, dès le 23 mars, sur le classique Don Juan, de Mozart. Et tout ceci, gratuitement.

plafond opéra de paris palais garnier
Le plafond du Palais Garnier. // Source : Ninara

Des diffusions gratuites jusqu’à début mai

Si le confinement dure, rassurez-vous : L’Opéra de Paris a de quoi voir venir. Le Lac des Cygnes sera proposé du 30 mars au 5 avril, puis Le Barbier de Séville, jusqu’au 12 avril. Viendra ensuite un évènement spécial consacré au danseur Jerome Robbins, qui durera du 13 au 19 avril. Les Contes d’Hoffmann, d’Offenbach, prendront le relais du 20 au 26 avril, puis Carmen, jusqu’au 3 mai.

Et ensuite ? L’Opéra de Paris n’a pas évoqué la suite du programme, qui est concocté en partenariat avec CultureBox (France Télévisions) et Arte Concert. Il faut dire que l’on sera sept semaines après le début de l’initiative et l’on peut espérer que la distanciation sociale aura fait son effet pour casser la transmission de l’agent pathogène. Et ainsi aller à l’opéra. Pour de vrai.

Partager sur les réseaux sociaux