Sony a enregistré un nouveau brevet sur une manette PlayStation. Elle ressemble encore étrangement à une DualShock 4.

Alors que Microsoft a déjà presque tout dévoilé à propos de sa future console, baptisée la Xbox Series X, Sony continue de semer le trouble sur la manette qui accompagnera sa PlayStation 5 en fin d’année prochaine. Dans un brevet notamment repéré par Polygon le 27 décembre, on découvre l’esquisse d’une nouvelle DualShock. Et il apparaît difficile d’affirmer à 100 % qu’il s’agira du pad de la PS5.

Ainsi, selon les schémas montrés dans le document, on remarque une manette au design très proche de la DualShock 4. À l’avant, seul le bouton PlayStation, pourtant indispensable, disparaît. À l’arrière, deux nouveaux boutons apparaissent. On peut les comparer à des ailettes équipant les manettes professionnelles (comme la Xbox Elite Series 2 de Microsoft).

Brevet manette PlayStation // Source : WIPO

DualShock 4 Pro ou DualShock 5 ?

Les deux boutons au dos, situés à l’exact opposé des sticks analogiques sur les schémas, seraient bien évidemment programmables pour proposer autant de raccourcis très pratiques pour celles et ceux qui désirent améliorer leurs performances. Ce dispositif, qui ne reste pour le moment qu’une idée, rappelle l’accessoire étrange que lancera Sony en février prochain pour la DualShock 4.

En parallèle, plusieurs indices soufflent le chaud et le froid sur ce mystérieux brevet. L’absence du bouton PlayStation est étrange (mais peut être justifiée si le document ne porte pas sur lui). Le port micro-USB pour la recharge l’est tout autant, sachant que la PlayStation 5 devrait passer à l’USB-C. Cette manette pourrait très bien prendre la forme d’une DualShock 4 Pro, qui intégrerait déjà les deux boutons ajoutés par l’accessoire mentionné plus haut.

Mais cela pourrait également être un élément repris pour la future DualShock, qu’on annonce très proche de la manette actuelle en termes d’ergonomie. Pour l’heure, Sony n’a confirmé que deux nouveautés pour la PS5 : un retour haptique pour remplacer les traditionnelles vibrations et les gâchettes adaptatives. Récemment, un autre brevet a évoqué la possible intégration d’un microphone.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo