Un hack, corrigé par Bethesda, a permis à des malfrats de voler des joueurs en toute simplicité. Certaines victimes attendent toujours qu'on leur rende leurs objets.

Il y a visiblement encore des joueurs sur les serveurs de Fallout 76, malgré tous les pépins rencontrés par le jeu depuis son lancement. Mais il a récemment été touché par un énième problème : grâce à un hack, des chenapans ont pu voler plusieurs joueurs et ce, très rapidement, selon les informations de Kotaku publiées le 26 décembre.

Une vidéo publiée le 22 décembre sur YouTube permet de découvrir l’ampleur des dégâts : grâce à cette triche, des joueurs malavisés étaient en mesure de chaparder tout l’attirail des autres simplement en se tenant à leurs côtés — façon pickpocket. Au point de laisser les cibles en sous-vêtements, sans rien d’autre… Alerté sur ce dossier, Bethesda n’a pas tardé à réagir en déployant une mise à jour corrective à destination de la version PC (la seule touchée). Sauf que toutes les victimes n’ont pas récupéré leurs objets depuis la maintenance effectuée le 23 décembre.

Fallout 76 // Source : Bethesda

Un hack qui permet de tout voler dans Fallout 76

« Nous aimerions présenter nos excuses auprès de celles et ceux qui ont été touchés par cette faille. Nous voulons faire les choses bien, et nous cherchons actuellement des manières de fournir des compensations », explique un porte-parole de Bethesda sur Reddit. À court terme, la meilleure compensation serait de rendre tous les objets volés, certains d’entre eux étant le fruit de longues heures de jeu. Sur les forums, les plaintes s’accumulent et l’éditeur encourage les joueurs affectés à passer par le S.A.V..

Interrogée par Kotaku, l’une des victimes est, pour l’heure, dans le flou total, « Bethesda n’a pas encore répondu à ma requête, donc je ne sais pas quoi dire. » Le plus étonnant dans cette nouvelle histoire plombant Fallout 76 est sans aucun doute de constater que plusieurs personnes continuent de croire au potentiel du jeu après un départ chaotique. Encore récemment, Bethesda a créé la controverse en osant lancer un abonnement mensuel (il offre par exemple accès aux serveurs privés).

Partager sur les réseaux sociaux