Ubisoft a lancé les grands chantiers concernant Ghost Recon Breakpoint, son gros jeu de fin d'année ayant raté son lancement.

« Nous savons que nous avons beaucoup de travail devant nous… », annonce Ubisoft dans un communiqué publié le 28 octobre. Il est question de Ghost Recon Breakpoint, qui a loupé son départ en raison de gros défauts. À tel point que cette sortie ratée a poussé l’éditeur à revoir ses plans pour l’exercice fiscal en cours avec pas moins de trois jeux retardés. 

Ubisoft sort bien évidemment les formules d’usage au moment de faire amende honorable, précisant écouter les retours avec attention pour résoudre une situation très compliquée au regard des problèmes rencontrés par le titre. « Nous tenons vraiment au jeu et à la franchise Ghost Recon », précise Ubisoft, déterminé à rectifier le tir. A priori, les joueurs qui y croient encore vont devoir prendre leur mal en patience. 

Ghost Recon Breakpoint // Source : Ubisoft

Comment Ubisoft veut sauver Ghost Recon Breakpoint

Pour Ubisoft, la priorité se situe au niveau des performances techniques de Ghost Recon Breakpoint, qui essuie beaucoup de bugs disgracieux depuis son lancement. Les développeurs donnent rendez-vous dès mi-novembre pour le futur patch correctif. Il ciblera plusieurs éléments : le déploiement du drone, le changement de la cadence de tirs ou encore les notifications indiquant qu’une mission est terminée.

Par ailleurs, Ubisoft veut :

  • Retravailler l’économie du jeu (des microtransactions ont déjà été retirées) ;
  • Réintégrer des coéquipiers contrôlés par une intelligence artificielle (comme dans l’ancien opus) ;
  • Repenser la structure du jeu, avec plus de mécaniques de survie et moins de progression basée sur le loot (« Une expérience militaire authentique et réaliste »).

« Nous travaillons sur une version plus radicale et immersive de Ghost Recon Breakpoint », clame Ubisoft. L’entreprise n’écrit pas noir sur blanc qu’elle s’est plantée, mais presque, notamment quand elle évoque des « avis polarisés ». Il faudra en revanche du temps pour tout changer et, d’ailleurs, il est encore trop tôt pour vraiment entrevoir les évolutions qui seront intégrées dans les mois à venir.

Bien évidemment, Ubisoft ne mettra pas de côté les contenus qui alimenteront le jeu. En décembre, le premier raid sera disponible à la faveur de l’événement Project Titan. Il sera suivi par une expérience aux couleurs de la saga Terminator. Il faudra être titulaire du Year 1 Pass, facturé 39,99 euros, pour en profiter.

Partager sur les réseaux sociaux