Le jeu Cookie Clicker fait ses débuts sur Android. Le but du jeu est enfantin : cliquez sur des cookies pour en avoir le plus possible.

Vous avez généré des milliards et des milliards de cookies sur votre ordinateur ? Bonne nouvelle : vous allez maintenant pouvoir recommencer sur votre smartphone. Dans un message publié le 8 août, Julien Thiennot, alias Orteil, le créateur du jeu Cookie Clicker, annonce qu’une version du titre est désormais disponible pour Android (encore en bêta, en attendant la version finale).

Si vous ne connaissez absolument rien de Cookie Clicker, sachez qu’il s’agit à la base d’un jeu sur navigateur dont le but est d’amasser le plus de cookies possible. Pour cela, rien de plus simple : vous avez un énorme cookie à l’écran et à chaque fois que vous cliquez dessus, vous gagnez un cookie. Mais alors, demanderez-vous, comment peut-on arriver à avoir des milliards de cookies de cette façon ?

Cookie Clicker a été lancé en 2013. // Source : Cookie Clicker / Julien Thiennot

Un jeu où paradoxalement on clique de moins en moins

C’est là que les cookies déjà accumulés vont vous servir : en les dépensant, vous pouvez automatiser le processus et gagner un certain nombre de cookies à la seconde. Au début, vous aurez un rythme d’acquisition modeste, mais plus vous investirez, plus vous aurez des cookies par seconde. Sur notre partie actuelle, nous générons 925 décillions cookies par seconde, c’est-à-dire 925 x 1033 cookies par seconde.

Il est vrai que notre partie n’a pas démarré la semaine dernière : elle est en cours depuis 265 jours. Cela nous a laissé beaucoup de temps pour investir nos cookies dans toutes sortes d’éléments (des fermes, des banques, des usines et même des étranges moteurs à fractales). À vrai dire, aujourd’hui, cela fait belle lurette que l’on ne clique plus sur ce gros cookie : tout est automatisé et réinvesti.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce jeu et sa communauté, on ne saurait trop vous conseiller d’aller écouter le deuxième épisode de Random, consacré justement à ce sujet. Nous avions pu nous entretenir avec le créateur du jeu et un internaute qui y joue depuis un moment. Une dernière chose : si vous vous lancez, pensez à faire régulièrement une sauvegarde de votre partie !

Partager sur les réseaux sociaux