On parle depuis un moment de l’arrivée de services de musique proposant gratuitement le catalogue des majors sous haute dose de publicité, mais toujours rien n’est arrivé. Spiralfrog se fait désirer, en sortant tout juste sa version beta après des mois d’attente, et Qtrax retarde son arrivée initialement prévue pour début 2007.

Le site a signé avec les quatre majors, mais il faudra le mois d’octobre pour le voir pointer le bout de son nez. On nous promet un accès gratuit à un catalogue de 20 à 30 millions de morceaux. Qtrax se targue d’ailleurs de proposer un service qui « ne pourrait pas seulement être considéré comme une menace pour l’iTunes d’Apple, qui contient seulement 5 millions de morceaux, mais aussi comme une meilleure proposition économique ». Les labels gagneront-ils donc plus que les 70 cents de rémunération d’iTunes ? Il va falloir un sacré paquet de publicité pour y arriver.

Qtrax, qui se définit comme un système de P2P2A (peer-to-peer-to-artist), reposera comme autrefois sur le réseau de Gnutella, mais en affichant uniquement les fichiers autorisés. Pour chaque requête Il fournira des recommandations commerciales, un peu comme Google fait pour son moteur de recherche.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.