YouTube va marcher sur les plate-bandes de Netflix, en créant de nouvelles séries interactives, dans lesquels le spectateur sera le héros.

Les séries dont on est le héros semblent être la dernière tendance à adopter pour les plateformes de streaming. Après Netflix, c’est au tour de YouTube de développer de tels contenus. L’entreprise penche actuellement sur plusieurs projets de ce type, a ainsi indiqué un porte-parole à The Verge mardi 9 avril.

Une unité dédiée créée chez YouTube

En 2019, Netflix a sorti deux séries dans lesquelles les spectateurs ont le pouvoir de choisir ce que fait le héros. Il y a d’abord eu en janvier Bandersnatch, un épisode-film de la série Black Mirror qui a eu un succès mitigé. Puis, fin mars, la plateforme de vidéo à la demande (SVOD) a annoncé le lancement d’une série interactive You vs Wild. Elle met en scène Bear Grylls, un homme (presque) seul face à la nature. On peut choisir entre plusieurs actions à sa place. Face à un lac gelé, il demande par exemple s’il doit ramper ou marcher debout.

YouTube compte développer lui aussi ses propres séries interactives. Une unité a été créée pour réfléchir à ces programmes, a indiqué un porte-parole. L’idée d’ajouter de l’interactivité à des séries déjà existantes sur YouTube Originals (à l’image de ce qui a été fait avec Black Mirror) est aussi envisagée.

La plateforme de partage de vidéo assure qu’elle en dira bientôt plus sur les premiers contenus. Comme le remarque The Verge, ce n’est pas tout à fait une première pour le géant, qui avait déjà sorti des publicités interactives.

Des séries Premium ?

On ignore pour le moment si les séries interactives seront disponibles en exclusivité sur YouTube Premium, une offre payante sur le site, ou si elles seront accessibles à tous. Au vu des derniers revirements de stratégie de YouTube, on pencherait davantage vers la deuxième option.

YouTube a en effet annoncé que certaines de ses séries ou films disponibles sur Originals (une section Premium dédiée) seraient proposées à tous gratuitement, mais avec des publicités. La firme a compris qu’elles n’étaient pas la principale plus-value de YouTube Premium.

Les contenus originaux font partie de l’offre Premium. // Source : Numerama

Fin mars, Bloomberg a par ailleurs révélé que YouTube annulait plusieurs séries Originals. Plusieurs médias y ont vu un aveu d’échec de la part de la plateforme. En réalité, il semblerait que YouTube change là encore plutôt de stratégie, en abandonnant des séries coûteuses à produire au profit de nouveaux contenus (comme les séries interactives) qui pourraient lui apporter davantage de succès.

Partager sur les réseaux sociaux