Après l'annonce du départ de Julien Ducros du poste d'entraîneur principal de Paris Eternal, une équipe d'esport sur Overwatch, se posait la question de son remplaçant. Celui-ci est désormais connu : il s'agit de Félix Munch, qui officiait jusqu'à présent comme assistant.

Le jeu des chaises musicales vient de se terminer pour Paris Eternal. Après le départ de l’entraîneur principal, Julien Ducros, alias daemoN, l’équipe parisienne a dévoilé mercredi 3 avril le nom de son remplaçant : il s’agit de Félix Munch, dit Féfé. Celui-ci officiait jusqu’à présent comme assistant au sein du groupe, et auprès de daemonN, avec la responsabilité du développement des joueurs.

La nomination de Félix Munch arrive tout juste avant la reprise du championnat, qui aura lieu vendredi 5 avril. Paris Eternal aura notamment un match à jouer contre Guangzhou Charge, qui a terminé la première phase de la saison sur le même score que Paris : trois victoires et quatre défaites. Il sera assisté de Joni Paavola, alias Seta, et Kyle Souder, alias KyKy, un Finlandais et un Américain.

Finnsi Benbest
Finnsi et Benbest. // Source : Robert Paul / Blizzard

Un ancien entraîneur au basket

Avant d’évoluer dans le sport électronique, Félix Munch a évolué dans le sport traditionnel en étant pendant cinq ans entraîneur sportif et préparateur mental pour des équipes professionnelles de basketball évoluant au niveau national. Dans l’esport, il a été d’abord commentateur, mais aussi entraîneur principal d’Eagle Gaming, une équipe qui a gagné le championnat de ligue 2 du du jeu Overwatch.

De son côté, Julien Ducros ne quitte pas la scène du sport électronique. Il va travailler dorénavant pour Dallas Fuel, une autre équipe compétitive évoluant dans la même ligue que Paris Eternal. Il ne sera toutefois pas le principal coach, mais assistant. Il retrouvera dans l’équipe deux Français, Dylan Bignet et Benjamin Chevasson, qui jouent des héros d’attaque et de soutien, respectivement.

À lire sur Numerama : Overwatch  : comment s’entraîne l’équipe de Paris Eternal  ?

Crédit photo de la une : Paris Eternal

Partager sur les réseaux sociaux