Bethesda et Warner Bros. ont décidé de mettre fin au conflit qui les opposait sur le jeu Westworld, accusé de plagier Fallout Shelter.

En juin dernier, Bethesda avait lancé une action en justice à l’encontre de Warner Bros. et de Behaviour, alors accusés d’avoir plagié Fallout Shelter pour sortir rapidement une adaptation mobile de la série Westworld. Les différentes parties ont finalement décidé de ne pas aller plus loin, a rapporté GamesIndustry le 4 janvier 2019.

« Bethesda Softworks et Behaviour Interactive annoncent avoir trouvé un accord à l’amiable pour résoudre le litige intenté par Bethesda à l’encontre de Behaviour et des autres parties prenantes liées aux jeux mobiles Fallout Shelter et Westworld », indique notre confrère, citant un communiqué. 

Jeu vidéo Westworld // Source : Warner Bros.

Jeu vidéo Westworld

Source : Warner Bros.

Warner Bros. et Behaviour s’en sortent bien

On rappelle que Bethesda estimait que Westworld avait « le même game design, la même direction artistique, les mêmes animations, les mêmes fonctionnalités et les mêmes éléments de gameplay » que Fallout Shelter. Le tout en sachant que les deux titres ont été développés par Behaviour, ce qui renforçait d’autant plus les similitudes relevées.

Bethesda ne dit rien de plus sur l’issue de ce litige, très favorable à Warner Bros. et Behaviour. La firme américaine, actuellement pointée du doigt à cause de l’échec Fallout 76, avait pourtant rassemblé des preuves tangibles au moment de prouver que Westworld s’inspirait un peu trop de Fallout Shelter. Bethesda avait même mis le doigt sur un bug de la première version de Fallout Shelter réapparu comme par magie dans Westworld. De son côté, Warner Bros. s’était empressé de démentir les accusations.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.