Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Zombie Kidz Évolution qui est à l'honneur.

Ce que tout le monde redoutait s’est finalement produit : l’invasion zombie a commencé. La ville est déjà ravagée, et la horde approche dangereusement de ton école. Et même si tu détestes tes professeurs, il serait avisé de tout faire pour protéger l’établissement, car c’est sans doute le dernier lieu sûr des environs.

Zombie Kidz Évolution est un jeu coopératif : tous les joueurs travaillent de concert pour repousser les zombies. Pour gagner la partie, il faut cadenasser les quatre portails qui entourent l’école.

Chaque joueur choisit son pion parmi les quatre adolescents. Tout le monde commence dans la salle des professeurs, au centre de l’école. Autour, quatre autres salles (gymnase, bibliothèque, etc), et à l’extérieur, les quatre portails, tous déjà occupés par un zombie.

Zombie Kidz Évolution

À son tour, on lance un dé. En fonction du résultat, un nouveau zombie apparait dans une des salles de l’école. On peut ensuite déplacer son personnage vers une case adjacente, à condition qu’un passage le permette. Se faisant, on dégomme jusqu’à deux zombies qui s’y trouvent.

Zombie Kidz ÉvolutionMais attention, si une salle contient trois morts-vivants ou plus, on ne peut plus y accéder, et donc plus les éliminer, réduisant d’autant la réserve de zombies disponibles. C’est dangereux, car s’il n’y a plus de pion pour placer un zombie suite au lancer du dé, la partie est immédiatement perdue.

Dès que deux personnages se trouvent simultanément sur une même case portail, ce dernier est cadenassé. Et quand les quatre portails sont verrouillés, la partie est gagnée.

Voilà, c’est tout. À un petit détail près. Ce petit détail qui fait toute la différence et qui justifie la présence du jeu dans notre sélection : comme l’indique son titre, Zombie Kidz Évolution est un jeu évolutif.

En effet, la dernière page du livret de règles comporte une jauge de progression. Après chaque partie (gagnée ou perdue), on y colle un petit cerveau autocollant. Et dès qu’on atteint certaines cases (la cinquième, neuvième, treizième, etc), on a le droit d’ouvrir l’enveloppe cachetée correspondante.

Mais que contiennent-elles donc ? Des choses, plein de choses, différentes choses. Vous n’en saurez pas plus, ne comptez pas sur nous pour vous gâcher le plaisir de la découverte. Sachez simplement que le jeu s’étoffe au fur et à mesure de votre progression, et que les règles simplistes de départ vont peu à peu s’enrichir de nouvelles possibilités.

Zombie Kidz Évolution

Vous avez également la possibilité de progresser plus rapidement si vous réussissez des missions : gagner une partie à deux, trois ou quatre joueurs, gagner en finissant sans aucun zombie en réserve, gagner une semaine après la première partie jouée, etc. Chacune permet de coller un petit trophée sur sa jauge de progression. Mais évidemment, ces missions deviennent de plus en plus compliquées à réaliser.

Pourquoi c’est bien

Nous pourrions vous expliquer que ce jeu est beau, avec des héros qui font penser à ceux de Stranger Things, et un design coloré inspiré de Splatoon. Nous pourrions vous dire qu’il est bien réalisé, avec du matériel de qualité et des tuiles bien épaisses. Qu’il est malin, simple à comprendre, pas cher, et ainsi de suite.

Ou alors nous pourrions tout simplement vous dire que Zombie Kidz Évolution est l’un de nos coups de cœur 2018. Il entre directement sur le podium des jeux auxquels nous avons le plus joués cette année, et ce en trois semaines seulement !

Zombie Kidz Évolution

Mais alors, pourquoi n’apparait-il ni dans la sélection de fin d’année ni dans les idées cadeaux de Numerama ? Tout simplement parce que nous l’avons découvert trop tard pour l’y faire figurer. Pas grave, il sera toujours aussi chouette en 2019…

Zombie Kidz Évolution

Le côté évolutif du jeu est vraiment addictif, c’est indéniable. On a envie de découvrir la suite, d’ouvrir la prochaine enveloppe. Exactement le même effet que nous avaient procuré Pandemic Legacy ou Charterstone, tout en étant accessible aux plus jeunes cette fois.

D’ailleurs, les plus rabat-joies pourraient rétorquer qu’une fois toutes les enveloppes ouvertes, le jeu perd une grosse part de son intérêt. Et c’est vrai. Certes, il ne devient pas injouable pour autant : vous pouvez continuer à vous amuser, comme vous le souhaitez, en y intégrant plus ou moins de règles selon l’âge des participants, ou la difficulté que vous souhaitez donner à votre partie. Mais on perd effectivement cette curiosité qui fait s’enchainer les parties les unes derrière les autres. Comme la seconde lecture d’un livre ou le second visionnage d’un film, finalement. Il n’empêche que pour arriver jusque là, il faut jouer au minimum une trentaine de parties, chacune assortie d’une mission réussie. Eu égard au prix de la boîte, on pourra difficilement crier au scandale.

Malgré le 7+ affiché sur la boite, le jeu reste intéressant et prenant quel que soit l’âge. Par exemple, mon fils de 13 ans et moi-même enchainons les parties, en nous réfrénant pour ne pas arriver au bout trop rapidement.

Si vous cherchez de la grosse stratégie, passez votre chemin. Si vous cherchez un jeu d’affrontement, passez votre chemin. Si vous voulez vous marrer avec plein de potes pendant l’apéro, passez votre chemin. Mais si vous cherchez un chouette jeu familial, bien réalisé, suffisamment simple pour permettre à tout le monde d’y jouer, mais suffisamment addictif pour y revenir sans cesse, alors Zombie Kidz Évolution saura vous combler.

Cervôôô…

  • Zombie Kidz Évolution est un jeu d’Annick Lobet
  • Illustré par Nikao
  • Édité par Le Scorpion Masqué
  • Pour 2 à 4 joueurs à partir de 7 ans
  • Pour des parties d’environ 15 minutes
  • Au prix de 17,90 € chez Philibert

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux