Nintendo a indiqué qu'il allait retirer du jeu Super Smash Bros Ultimate l'animation d'un personnage. Supposée représenter un amérindien, elle véhicule des clichés racistes.

Les premières images du jeu vidéo Super Smash Bros Ultimate n’ont pas fait l’unanimité. En cause : un personnage qui, lors d’une attaque, se transforme et véhicule des clichés racistes.

C’est lors d’une partie en streaming diffusée par Nintendo le 1er novembre que l’animation problématique a été aperçue, ici à 31:25, rapporte le site Eurogamer.

On y voit l’un des personnages, « Tawks », changer lors d’une attaque. La silhouette noire (qu’on appelle Mr. Game and Watch) tend tout à coup une torche, et une grosse plume apparaît à l’arrière de sa tête.

Pour, Nintendo cette image ne représente plus les valeurs de l’entreprise

Il s’agit d’un hommage au jeu « Fire Attacks » produit par Nintendo en 1982, où un cowboy devait se défendre contre des amérindiens. Des joueurs sur Reddit ou le forum ResetEra ont rapidement regretté que cette référence soit raciste.

« Nintendo prévoit de distribuer une mise à jour »

Nintendo s’est depuis excusée auprès de ses fans, détaillant dans un communiqué envoyé à Eurogamer : « Nintendo prévoit de distribuer une mise à jour de Super Smash Bros Ultimate qui retire la plume de la silhouette de Mr. Game and Watch. Le jeu original dont la présentation de ce personnage est inspirée est sorti il y a plus de trois décennies et ne représente plus les valeurs de l’entreprise. »

L’entreprise n’a pas expliqué pourquoi l’animation avait été introduite sur ce jeu, alors qu’elle était absente des précédentes versions de Super Smash Bros. Même lorsque Fire Attack avait été adapté sur Game Boy Advance en 2002, cette option avait été retirée, remarque le site Kotaku.

À lire sur Numerama : Super Smash Bros. Ultimate  : tout ce que l’on sait sur le jeu de combat phare de la Switch

Partager sur les réseaux sociaux