La plateforme de SVOD voulue par Delphine Ernotte semble loin de voir le jour. Ce qui laisse fortement penser que la série phare de France 2 sera quand même visible chez son concurrent américain. Voici pourquoi.

Delphine Ernotte « ne veut plus que les séries de France Télévisions soient disponibles sur Netflix », ont repris en cœur de nombreux médias lundi 17 septembre 2018. Des créations comme Dix Pour Cent, l’un des meilleurs programmes du groupe, vivraient donc leurs dernières heures sur Netflix… mais est-ce vraiment le cas ? Si l’intention de la présidente de France Télévisions est certainement louable, l’histoire est un peu plus compliquée que ça.

«  Il faut absolument que les acteurs français gardent l’exclusivité de leurs productions », a affirmé la présidente des chaînes publiques à Europe 1 la veille, faisant mention de l’arrivée de Salto.fr, la plateforme de SVOD censée venir compléter l’offre actuelle de vidéo en streaming par abonnement accessible dans l’Hexagone

Salto est le fruit d’une association impulsée par France Télévisions, rejointe par M6 et TF1. Le projet, présenté en juin 2018 après des années de discussions, est censée accueillir les contenus de toutes les chaînes de ces groupes, soit TF1, TMC, TFX, LCI, France 2, 3, 4, 5 et Ô, Franceinfo, M6, W9 et 6ter. Il y aurait deux types d’abonnements à des tarifs différents (moins de 5 euros et entre 7 et 8 euros).

Salto.fr

Le dossier pas encore enregistré au niveau européen

Avec un budget de 50 millions d’euros, Salto.fr est évidemment très loin des milliards que peuvent investir les ténors du genre comme Netflix et Amazon. Toutefois, le challenger français pourrait trouver son public s’il se focalise sur une offre complémentaire aux géants US, et un peu moins cher. Mais encore faut-il que l’Autorité de la concurrence européenne valide l’alliance des trois chaînes.

Car c’est bien là que le bât blesse : Salto.fr ne peut pas être lancé en France tant que l’organe européen n’a pas donné son aval. Or selon nos informations, le dossier ne serait actuellement pas en cours de traitement par l’instance. Il n’en existe d’ailleurs aucune trace dans les archives des cas traités et en cours de traitement par l’Autorité de la concurrence européenne. Le dernier dossier concernant France Télévisions date de 2009, celui concernant TF1, de début 2018 (sans lien avec Salto). Chez France Télévisions, on explique que le dépôt de dossier ne devrait pas tarder.

0 résultat concernant « Salto » dans les archives de l’Autorité de la concurrence européenne // Source : Autorité de la concurrence UE

Dix Pour Cent saison 3 arrive en novembre

Pendant ce temps, la troisième saison de Dix Pour Cent approche. Et elle est attendue. La série phare de France 2 a été récompensée au Festival de la fiction à la Rochelle, et l’avant-première de ce nouveau volet aura lieu le 30 septembre 2018 à Paris. La diffusion sur la chaîne du service public est quant à elle prévue pour la mi-novembre.

Au rythme où la saison 2 de la production avait été ajoutée au catalogue Netflix France (en septembre 2017, seulement 4 mois après sa diffusion sur France 2), on peut donc en déduire que le troisième volet devrait être exportable sur Netflix aux alentours de février-mars 2019. Or la direction de France Télévisions aurait bien du mal à justifier un retrait de ses contenus de Netflix si l’alternative française n’existe pas encore.

En attendant Salto…

Évidemment, cela ne signifie pas que Dix Pour Cent et les autres contenus de France Télévisions resteront pour toujours dans le catalogue Netflix France — les droits de diffusion sont régulièrement renégociés entre la plateforme et les producteurs. D’autres concurrents comme Disney ont d’ailleurs annoncé le retrait de leurs contenus de Netflix, comme les films Marvel et Pixar, qui disparaitront en 2019 au profit de la propre plateforme de la multinationale américaine.

Mais au rythme où va le lancement de Salto.fr, il faudra probablement patienter encore un bon moment avant de pouvoir regarder Dix Pour Cent sur la plateforme de SVOD française. À moins d’une dernière pirouette de dernière minute de France TV.

Cet article a été mis à jour avec la précision selon laquelle le dépôt de dossier de Salto.fr devant l’Autorité européenne n’a pas encore été effectué, et serait à ce jour en cours.

Partager sur les réseaux sociaux