Le co-fondateur de YouTube Chad Hurley a indiqué à la BBC que le site de vidéos communautaires allait mettre en place un programme de partage de revenus dans les prochains mois. Le système ne rémunèrera que les ayant droits clairement identifiés à la source de l’œuvre, et utilisera pour ce faire un système d’empreinte sonore. Les revenus seront apportés par de premiers spots publicitaires intégrés aux vidéos pour l’occasion, avec des spots de seulement quelques secondes. Google, qui a racheté YouTube 1,65 milliards de dollars, travaille à une version vidéo de son programme Adsense, qui permet de contextualiser les publicités. Avec 70 millions d’utilisateurs par mois, le potentiel de revenus sur YouTube est considérable. Lors du Midem, le français Dailymotion a annoncé lui aussi la mise en place dans les prochains mois d’un système de partage de revenus avec Warner Music.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !