Jonathan Friedland a été renvoyé de Netflix après avoir utilisé le mot « qui commence par N » à plusieurs reprises, d'abord au cours d'une réunion, puis à nouveau après les faits.

Jonathan Friedland, directeur des relations publiques chez Netflix, a été renvoyé le 22 juin 2018 après des propos racistes prononcés à plusieurs reprises, a révélé le Hollywood Reporter. Le PDG de Netflix, Reed Hastings, a envoyé un long mail interne à ses salariés pour expliquer cette décision.

« Jonathan a beaucoup contribué à l’entreprise, mais son utilisation du ‘mot qui commence par la lettre N’, à au moins deux reprises, a montré combien il avait une conscience très basse des questions raciales, et ce n’est pas conforme aux valeurs de notre entreprise », a-t-il notamment écrit.

Reed Hastings. Flickr/CC/re:publica

L’utilisation du mot raciste à plusieurs reprises

Il y a plusieurs mois, Friedland, un homme blanc, a prononcé le mot « qui commence par la lettre N » au cours d’une réunion de communication qui était justement consacrée à l’utilisation des « mots qu’il est délicat d’utiliser ». A la fin de cette réunion, « plusieurs personnes lui ont dit combien il était inapproprié et blessant qu’il utilise ce mot. Il s’était excusé. Nous pensions qu’il s’agissait d’une terrible anomalie qui n’aurait pas dû se répéter », a raconté Reed Hastings.

Mais le PDG de Netflix a appris récemment que le directeur de la communication n’en était pas resté là, et avait à nouveau prononcé ce mot devant deux employés noirs des ressources humaines, alors qu’ils tentaient justement de lui faire comprendre que son comportement en réunion n’était pas acceptable.

« Je n’ai pas réussi à atteindre ce niveau d’exemplarité »

«  Les leaders doivent être au-delà de tout reproche car ils donnent l’exemple », a écrit Jonathan Friedland dans un communiqué au Hollywood Reporter, « Et malheureusement, je n’ai pas réussi à atteindre ce niveau d’exemplarité, car je n’ai pas fait preuve de sensibilité lorsque j’ai parlé à mon équipe des mots offensants dans le monde de la comédie. Je me sens horriblement mal pour la détresse que j’ai causée chez les employés d’une entreprise que j’aime et où je veux que tout le monde se sente inclus et apprécié. »

Aux États-Unis, le « N-word » est l’un des mots les plus controversés de la langue anglaise. Ce mot raciste a longtemps été utilisé, aux États-Unis, en France et ailleurs, pour désigner les personnes noires de manière péjoratives. Outre Atlantique, de nombreux militants et militantes noires se battent pour que les personnes non-noires comprennent que lorsqu’ils utilisent un tel terme, ils perpétuent le racisme ordinaire que subissent les personnes de couleur.

Jonathan Friedland travaillait pour Netflix depuis six ans ; il avait débuté en tant que vice-président des communications mondiales, avant d’être promu au sommet de la pyramide des relations de communication.

Partager sur les réseaux sociaux