Le streaming poursuit sa montée en puissance dans l'Hexagone. Selon des statistiques actualisées (.pdf) portant sur le marché français de la musique, publiées ce mardi par le syndicat national de l'édition phonographique (SNEP), le streaming représente presque 30 % des revenus de la musique enregistrée, très loin devant le téléchargement et la téléphonie mobile.

D'après les chiffres du SNEP, la forte poussée du streaming entre l'été 2014 et maintenant est à mettre au crédit du streaming par abonnement : celui-ci est passé de 13 % en juillet 2014 à 22 % cette année. De son côté, le streaming financé par la publicité est resté stable à 6 %. C'est principalement le secteur du marché physique qui pâtit de cette situation, puisque sa part de marché est passée de 65 à 57 %.

Le SNEP souligne toutefois que le streaming demeure encore incapable de compenser à lui seul la baisse des autres secteurs (les supports physiques et téléchargements). Ainsi, le syndicat note que le marché est en baisse de 6,2 %. Quant à la part qu'ils occupent au sein du marché total de la musique, les revenus issus de l'exploitation numérique en représenteront bientôt la moitié (43 % en 2015 contre 35 % l'an dernier).

( photo : CC BY Johan Larsson )

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.