Niantic Labs va devoir dédommager certains joueurs après le fiasco du Pokémon Go Fest, organisé l'été dernier à Chicago.

Afin de fêter le premier anniversaire de Pokémon Go comme il se doit, Niantic Labs avait organisé en juillet 2017 un événement géant à Chicago : les joueurs du monde entier étaient invités à venir se réunir pour capturer, tous ensemble, les créatures du jeu vidéo, dont les monstres légendaires.

Hélas, cette initiative a tourné au vinaigre avec l’apparition de problèmes de logistique, de connexion Internet et de stabilité de l’application. Des désagréments qui ont suscité l’ire de celles et ceux qui sont parfois venus d’assez loin pour célébrer cet évènement. Cela a fini par se matérialiser par une action devant les tribunaux, certains réclamant notamment le remboursement des frais de déplacement.

Une action qui s’est avérée payante.

pokemon-go

Niantic doit rembourser

Selon les informations de TechCrunch, Niantic Labs va devoir débourser 1 575 000 dollars à une partie de sa communauté. Une somme qui s’ajoute aux billets remboursés illico par la firme. Elle servira à dédommager ceux qui ont eu des grosses dépenses pour voyager jusqu’à Chicago, ce qui inclut notamment les billets d’avion, les réservations d’hôtels et de parking, la location d’un véhicule, les péages ou la consommation de carburant.

Un site dédié doit être lancé le 25 mai pour que les plaignants puissent prendre connaissance de la marche à suivre. Ils devront prouver qu’ils ont bel et bien participé au festival grâce à l’enregistrement via l’application pour éviter que les petits malins ayant revendu leur billet à prix d’or n’en profitent. En outre, ceux qui demandent un certain montant de remboursement devront fournir une copie des factures.

Si les 1 575 000 dollars ne sont pas intégralement utilisés, alors le reliquat sera partagé entre deux organisations caritatives. « L’argent ne reviendra pas à Niantic » peut-on lire dans le document établi par le tribunal de Chicago.

Partager sur les réseaux sociaux