Une comédie romantique indépendante américaine va être distribuée en utilisant la technologie blockchain, afin de limiter le piratage. Ultime hantise des studios.

No Postage Necessary est de ces petites comédies romantiques indépendantes américaines sans prétention, qui serait sans doute passée totalement inaperçue si elle ne jouissait pas d’un mode de distribution bien particulier. En effet, le film ne mise pas tout sur la traditionnelle case « sortie en salles obscures » comme à l’accoutumée. Et sera ainsi disponible dès le mois de juin (aucune date précise n’a encore été divulguée) sur Vevue, plateforme destinée aux échanges de contenus vidéo.

Vevue fonctionne avec sa propre cryptomonnaie basée sur Qtum, des jetons qui pourront bientôt être achetés sur les plateformes d’échange prévues à cet effet. Pour attirer de potentiels utilisateurs, Vevue a d’ailleurs pour projet de distribuer gratuitement des jetons avant la mise en ligne du long-métrage.

« Nous pouvons désormais imaginer un monde dans lequel les films ne seraient plus piratés   »

Mais alors, pourquoi privilégier cette sortie sur Vevue ? Pour les équipes du film, la technologie blockchain, transparente et sécurisée, est une possible manière de mieux lutter contre les copies pirates, hantise de tous les studios de production. « Nous pouvons désormais imaginer un monde dans lequel les films ne seraient plus piratés  », explique, via un communiqué, Jeremy Culver, producteur, scénariste et réalisateur de No Postage Necessary. En pratique, Vevue fonctionne sur un système de token qui permet, après une transaction proposée par un paywall, de créer un lien de pair à pair avec le producteur possédant le film et l’utilisateur souhaitant le voir. D’après le site, cela permet également de garantir le copyright de la vidéo, toujours attribué au producteur.

Fait amusant : le long-métrage narre l’histoire d’amour d’un pirate informatique qui se voit, parallèlement, victime d’un chantage à la cryptomonnaie. C’est ce qui s’appelle être dans le thème.

Des dispositifs plus classiques

L’œuvre sera disponible à la location et à la vente, à différents tarifs qui s’aligneront sur ceux pratiqués par les différentes plateformes de vidéos en ligne. La production est en revanche plutôt contradictoire dans ses ambitions : la comédie sera également accessible sur des services plus classiques comme Amazon ou iTunes, et même projetée dans une dizaine de salles outre-Atlantique.

Partager sur les réseaux sociaux