Apple a fait appel à Ronald D. Moore, le créateur de Battlestar Galactica, pour une série TV de science-fiction. Celle-ci raconterait un monde dans lequel la course à l'espace ne s'est pas terminée.

Apple a beau dire que sa stratégie dans les contenus n’a pas grand chose à voir avec Netflix, il n’en demeure pas moins que la firme de Cupertino est en train de mobiliser des moyens importants pour étoffer son offre dans la vidéo, maintenant qu’elle s’est durablement installée dans le secteur de la musique avec son service à la demande, avec plus de 30 millions de clients sur Apple Music.

Si au départ, les investissements du groupe américain dans la vidéo se cantonnaient à des projets autour du quatrième art — il a par exemple diffusé l’album-concept-film Endless de Frank Ocean, un court-métrage du rappeur Drake ainsi qu’un documentaire sur la boîte à rythmes –, le fait est que le groupe a intégré des histoires plus scénarisées dans ses plans, comme ce film biographique sur le rappeur Dr. Dre.

Aujourd’hui, Apple ne cache plus son ambition. En octobre, la société a signé avec Steven Spielberg pour s’offrir les droits de sa série culte des années 1980, Histoires fantastiques, pour la remettre au goût du jour. Et cet été, la presse bruissait de rumeurs autour d’un plan d’investissement d’un milliard de dollars pour produire du contenu (notamment original) en 2018.

Une série de SF

Selon Deadline, un cap supplémentaire a été franchi ces jours-ci avec la commande d’une série TV au scénariste américain Ronald D. Moore, qui s’est fait notamment connaître pour son travail sur l’excellente série Battlestar Galactica, mais qui a officié aussi sur la licence Star Trek (La Nouvelle Génération et Deep Space Nine), ainsi que sur Philip K. Dick’s Electric Dreams, en tant que producteur exécutif.

Nos confrères indiquent que ce sera une série de science-fiction — rien d’étonnant vu les thèmes de prédilection de Ronald D. Moore — et qu’elle présentera un monde dans lequel la course à l’espace survenue pendant la guerre froide entre les États-Unis et l’URSS ne s’est jamais terminée. Dans notre monde, celle-ci a eu lieu entre 1957 et 1975 et s’est achevée avec des survols de planètes par des sondes.

C’est en juillet 1975, avec la mission Apollo-Soyouz, que la fin de la course à l’espace a été actée. Depuis, les puissances coopèrent dans le spatial.

Crédit photo de la une : Keith McDuffee

Partager sur les réseaux sociaux