Activision a réussi son pari avec Crash Bandicoot: N.Sane Trilogy, auteur d’une première performance de haute volée au Royaume-Uni.

On peste souvent sur la propension des éditeurs à miser davantage sur le passé que sur la nouveauté. Depuis quelques années, on assiste à cette vieille recette consistant à faire du neuf avec du vieux et, dans cette catégorie, Crash Bandicoot: N.Sane Trilogy pourrait en être l’apôtre parfait. La compilation fait revivre la vieille mascotte PlayStation avec un Remaster Plus offrant un habillage actuel à un trio d’aventures qui accuse son âge. Un argument qui tient de la nostalgie et qui permet au jeu n’ayant rien d’inédit de cartonner dans les charts.

preview_screenshot4_133212

Personne ne veut vraiment des remasters ?

En effet, pour sa sortie outre-Manche, Crash Bandicoot: N.Sane Trilogy réalise ni plus ni moins que la meilleure performance pour un jeu disponible sur une seule console. Ce qui veut dire que la compilation a battu l’excellent Horizon: Zero Dawn. Il est même le deuxième meilleur lancement au Royaume-Uni, juste derrière Ghost Recon Wildlands, disponible sur trois plateformes (PlayStation 4, Xbox One et PC).

Eurogamer note même qu’aucun opus tiré de la franchise Crash Bandicoot ne s’était encore hissé en tête des ventes. Là, Crash Bandicoot: N.Sane Trilogy domine un podium également composé de Micro Machines: World Series (autre vieux titre remis au goût du jour d’ailleurs) et GTA V (qui est de moins en moins neuf).

Il faut donc comprendre une chose : les joueurs se plaignent des remakes et des remasters dont semblent parfois abuser les éditeurs. Mais ils les achètent quand même… Un constat de plus qui appuie sur cette fameuse majorité silencieuse supplantée par une minorité qui partage sa hargne dans les forums.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.