Alors que Google et Amazon règne sur le streaming de jeux vidéo grâce à YouTube Gaming et Twitch, Microsoft essaie de faire son trou. Le service que le géant des logiciels a racheté l’an dernier vient de bénéficier d’un toilettage.

En 2016, Microsoft mettait un pied dans le secteur du streaming de parties de jeux vidéo, constatant la grande popularité de services comme Twitch et YouTube Gaming. Mais plutôt que de partir d’une feuille blanche, la firme de Redmond optait pour une solution déjà existante. Elle a donc bouclé le rachat de Beam, une plateforme dont la principale qualité était l’importante interactivité.

Avec Beam, dont le siège se trouve à Seattle, « vous ne faites pas que regarder jouer votre streamer favori, vous jouez avec lui. Vous pouvez lui donner de nouveaux défis et faire des choix en temps réel qui modifient son gameplay », détaillait Microsoft. À l’époque, la communauté de Beam était encore modeste, ne comptant que 100 000 utilisateurs là où d’autres plateformes affichent une audience en millions.

Alors que le couple Beam + Microsoft fêtera sa première année de vie commune dans les mois à venir, l’entreprise américaine a pris la décision de toiletter son Twitch-like en lui affublant un nouveau nom, Mixer, qui est censé mieux refléter la manière dont le site mêle les gens, entre les vidéastes et l’auditoire. Mais annoncer un nouveau nom ne fait pas tout et quelques nouveautés font leur entrée.

Ainsi, Mixer propose désormais un flux de streaming partagé jusqu’à quatre personnes de façon à les voir dans un même flux vidéo. Il est également annoncé une application mobile pour Android et iOS, baptisée Mixer Create, afin de laisser aux amateurs de jeux sur mobile la possibilité de diffuser aussi leurs propres diffusions. Pour le moment, l’application est en beta.

mixer-integration

 

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !