Une page permettant de pré-commander la prochaine console de salon de Nintendo est apparue ce mercredi sur le site de Carrefour, avant d’être rapidement retirée, et Amazon a également mis en ligne les pages de certains jeux. Même si Nintendo n’a pas prévu d’annonces avant avril 2012, ces erreurs en sont-elles vraiment ?

2012 ne devrait pas être que l’année d’Android. De nombreux changements devraient également avoir lieu dans le secteur du jeu vidéo avec la présentation et, peut-être, la commercialisation des nouvelles consoles de Microsoft, Sony et Nintendo.

Nintendo avait d’ailleurs été le premier à présenter la Wii U, sa prochaine console de salon, en juin 2011. Depuis, peu d’informations ont filtré et les joueurs attendent avec impatience de connaître plus de détails sur cette console. Le site Internet de Carrefour pourrait en avoir livré un important.

En effet, le site Internet de la chaîne de supermarchés affichait ce mercredi, en fin d’après midi, une page permettant de pré-commander la console au prix de 450,20 euros, comme le note GameBlog. Nintendo ayant prévu de faire de nouvelles annonces en avril 2012, cela ressemble a priori à une grossière erreur de l’équipe du site.

Mais l’erreur ne peut pas être totale : on ne crée pas une page produit sans information. D’ailleurs, Amazon.fr a également annoncé des jeux Wii U comme Assassin’s Creed à 49,99 euros, avant de retirer les pages de ces produits. Les revendeurs commencent donc à recevoir des informations sur la Wii U de la part de Nintendo, et si rien n’affirme que la console sera bien vendue à ce tarif élevé, cette coïncidence est troublante.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.