Le jeu Civilization VI sortira le 21 octobre prochain. Avec la possibilité de créer des villes s’étalant sur plusieurs cases.

Rares sont les franchises de jeux vidéo à connaître une aussi longue vie. Mais générations après générations, le jeu de conquête et de développement inventé par Sid Meier continue de conquérir le cœur des joueurs. Ce sera assurément de nouveau le cas le 21 octobre 2016 prochain avec la sortie de Civilization VI, annoncé par 2K Interactive et le studio Firaxis dans une vidéo de bande-annonce.

Celle-ci ne montre pas grand chose du jeu — pour ne pas dire rien, mais met plutôt en avant sa philosophie positive, basée sur l’avancement culturel et technologique de l’humanité. Le jeu permet au joueur de bâtir sa civilisation, qui passe progressivement de l’ère des tribus barbares à l’ère à la conquête spatiale, le tout par le truchement des conquêtes militaires et des avancées technologiques qu’il faut obtenir aussi bien par la force que par les échanges commerciaux ou l’entretien d’un climat politique et culturel favorable.

Selon The Verge, Civilization VI offrira toutefois des nouveautés par rapport aux volets précédents, dont une d’importance. Pour la première fois, il sera possible de construire des villes occupant plusieurs cases, ce qui donnera une meilleure idée de la puissance d’une ville, mais permettra aussi de l’attaquer de plusieurs fronts. On pourra ainsi construire des quartiers spécialisés, et l’emplacement des villes aura davantage d’importance qu’auparavant.

Par ailleurs, les personnages historiques auront une IA évolutive, qui fera changer leur caractère en fonction des interactions.

Le trailer est accompagné de quelques captures d’écran qui montrent le style visuel de Civizilisation VI :

civilisationVI-1

civilisationVI-2

https://youtu.be/qvBf6WBatk0

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.