Sur Netflix depuis ce vendredi 16 février 2024, Einstein et la bombe explore une période peu connue de la vie d’Albert Einstein. Et, surtout, ce docu-fiction repose ses textes sur les mots du scientifique.

Dans la continuité d’Oppenheimer ? Netflix a mis en ligne, ce vendredi 16 février 2024, un docu-drama dédié à Einstein pendant la période nazie : Einstein et la bombe.

Comme tous les documentaires fictionnalisés, ce film de 1h16 fait appel à des acteurs et actrices — Aidan McArdie (dans le rôle d’Albert Einstein), Andrew Havill, Rachel Barry — pour les mises en scène. Mais la partie « docu » est ici accentuée par un choix fort intéressant de la production.

Les mots d’Einstein

Einstein et la bombe se concentre spécifiquement sur la fuite d’Albert Einstein de l’Allemagne nazie. La narration démarre donc en 1933, alors que Hitler arrive au pouvoir et que la persécution des juifs s’intensifie. À cette époque, Einstein est déjà largement réputé : il a remporté le prix Nobel de Physique en 1922.

Face à la menace hitlérienne, le scientifique quitte son pays. Il passe d’abord par la Belgique, puis se réfugie en premier lieu dans une cabane en bois isolée, dans le comté du Norfolk, au Royaume-Uni. Il est alors protégé par deux gardes du corps (grâce au soutien du député Oliver Locker-Lampson, qui lui a également fourni ce lieu).

Cette phase britannique de sa vie est rarement racontée. C’est pourtant à ce moment qu’Einstein rencontre Winston Churchill — et que le scientifique lui demande de l’aide pour faire sortir des juifs de l’Allemagne, ce à quoi Churchill réagit rapidement. C’est quelques années après qu’Einstein commence à s’inquiéter : et si les nazis avaient une bombe atomique ?

Image d'archive utilisée dans Einstein et la bombe. // Source : Netflix
Image d’archive utilisée dans Einstein et la bombe. // Source : Netflix

Einstein et la bombe a une spécificité narrative peu commune : tout en naviguant entre des images d’archive et des mises en scène fictionnelles, ses lignes de texte sont exclusivement tirées des mots du scientifique. Le documentaire repose sur des lettres, des écrits et des interviews d’Einstein. Raison pour laquelle Einstein et la bombe est aussi un docu-fiction intimiste : le long-métrage entend approfondir la pensée et l’état d’esprit du célèbre scientifique à ce moment angoissant et déterminant de sa vie.

Le film, d’origine britannique, est produit par BBC Studios. Il est réalisé par Anthony Philipson.

Source : Montage Numerama

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !