Un homme de 49 ans a été condamné aux États-Unis à un an de prison ferme pour avoir mis en ligne une version de travail du film X-Men Origins: Wolverine, avant sa sortie au cinéma. Le film s’était ensuite répandu sur les sites de téléchargement et sur les réseaux P2P. En salles, le film aura néanmoins rapporté plus de 373 millions de dollars dans le monde entier.

C’est une sanction beaucoup moins lourde que les peines évoquées en début d’année, mais qui reste néanmoins particulièrement sévère, à la grande satisfaction de la MPAA, l’association américaine dédiée à la défense des intérêts de l’industrie cinématographique. Le tribunal fédéral de Los Angeles a en effet condamné un internaute à un an de prison ferme pour avoir mis en ligne un film avant sa sortie en salles.

Le long-métrage en question est X-Men Origins: Wolverine. Sorti en 2009, il met en scène Hugh Jackman sous les traits de Wolverine, l’un des personnages principaux des X-Men. La diffusion du film en ligne avant sa sortie au cinéma avait fait grand bruit à l’époque. Même s’il n’était question que d’une version de travail (workprint), les ayants droit avaient fait appel au FBI pour mettre la main sur le responsable.

En plus de la peine de prison ferme, le magistrat a pris des mesures complémentaires pour contraindre l’internaute, un homme de 49 ans, à revenir définitivement dans les clous de la légalité. Selon l’Associated Press, le condamné est également soumis à un an de mise à l’épreuve et l’utilisation d’un ordinateur ou l’accès à Internet sont désormais limités par certaines restrictions.

Au cours de son procès, l’accusé a plaidé coupable pour avoir mis en ligne sur deux sites web une œuvre protégée par les droits d’auteur. Le procureur a pour sa part estimé que cette mise en ligne illégale a conduit à des millions de téléchargements non autorisés, même s’il ne s’agissait que d’une copie de travail. Celle-ci s’est diffusée comme une traînée de poudre, a-t-il affirmé.

Reste que ce piratage n’a pas empêché X-Men Origins: Wolverine de connaître une très bonne carrière au cinéma. Après une semaine d’exploitation dans l’Hexagone, près de 970 000 personnes ont vu le long-métrage. Aux États-Unis, le film a engrangé 87 millions de dollars de recettes et a occupé le haut du box-office pendant un temps. Au total, le film a récolté plus de 373 millions de dollars.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.