Un discours du président ukrainien, appelant les peuples russophones à résister aux mobilisations forcées, a été propagé par des pirates sur des sites institutionnels du Dagestan, une région du Caucase.

L’Ukraine veut secouer les peuples russophones. Ce 30 septembre 2022, un discours du président ukrainien Volodymyr Zelensky a été diffusé sur des sites d’institutions fédérales de la Russie. L’allocution s’adresse directement aux habitants du Caucase – au sud du pays – et plus particulièrement aux Dagestanais, une population qui s’est opposée à la mobilisation décrétée par Vladimir Poutine. Ainsi, les sites du ministère de l’Éducation du Dagestan ainsi que celui de l’association des maires affichaient la vidéo du discours de Zelensky sur leur page d’accueil.

« Gens du Caucase ! Peuple de Russie ! Vous n’êtes pas obligé de mourir en Ukraine. Vos fils ne doivent pas mourir en Ukraine », lance le président ukrainien face à la caméra, appelant la population à refuser de s’investir dans cette invasion.

La vidéo aurait également été diffusée sur la télévision en ligne russe. Les vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux montrent le discours lancé depuis la grille des programmes. Des pirates ukrainiens sont déjà parvenus à transmettre des messages sur les plateformes de télévision en ligne lors du discours de Poutine. Le speech de Zelensky a probablement été diffusé de la même manière, en piratant les services web des opérateurs TV. Aucun groupe d’hacktivistes ukrainiens a revendiqué cette opération.

La page d'accueil des municipalités du Dagestan le 30 septembre. // Source : Obozrevatel
La page d’accueil des municipalités du Dagestan le 30 septembre. // Source : Obozrevatel

1,2 million d’hommes russes mobilisés

Toute cette opération n’a duré que quelques heures, mais a été relayée, notamment par les médias russes, comme une tentative de déstabilisation du pays. La contre-offensive ukrainienne a causé de lourdes pertes à l’armée russe, obligeant le Kremlin à décréter une mobilisation à travers le pays, ce qui n’était pas arrivé depuis 1941.

Vladimir Poutine avait annoncé que seulement 300 000 réservistes seraient appelés. Néanmoins, les médias d’investigation ainsi que les vidéos tournées par les locaux prouvent que c’est plus de 1,2 million de personnes qui seront réquisitionnées, en particulier dans les régions excentrées et rurales de la Russie. Le peuple dagestanais est celui qui a le plus résisté aux militaires : de nombreuses mères de famille se sont interposées pour éviter que leurs fils soient capturés.

Le pouvoir ukrainien espère que ces populations continueront à s’opposer aux injustices du régime autocratique.