Opération lifting pour Orange. L’opérateur teste actuellement en Aquitaine et au compte-gouttes une nouvelle version de sa célèbre Livebox, la Livebox Mini (Livebox Mini 1.2), qui est plus petite que la version actuelle de son modem ADSL et apporte quelques changements mineurs au boîtier. Toujours construite par Sagem Communications et Thomson/Inventel, la Livebox Mini dispose des mêmes fonctionnalités que son aîné, à l’exception du Blutooth qui disparaît suite à l’arrêt du service de Transfert Photo. Echos du Net détaille les autres modifications visibles :

« Premier constat, la Livebox Mini possède 6 diodes au lieu de 5 : un voyant permet de vérifier si la Livebox est allumée ou non. On retrouve les diodes présentes sur les anciens modems, mais dans un ordre différent et une nouvelle signalétique : Internet (@), Téléphonie (téléphone), Activité Réseau (symbole d’un réseau de 3 ordinateurs), WiFi ( ((i)) ) et d’alerte (->D). Les boutons 1 et 2 de la Livebox Thomson/Inventel ont disparu de l’arrière pour se retrouver avec les ports Ethernet et le port USB. Le bouton REG de la Livebox Sagem devient plus visible. « 

Quelques autres modifications ont été opérées dans le placement des connecteurs, et l’interface de la Livebox a été revue avec un mix entre les interfaces Sagem et Thompson. Selon Echos du Net, la distribution massive de la Livebox Mini n’a pas encore été décidée par Orange, en partie parce qu’elle pose encore quelques problèmes. Outre l’Aquitaine, des Livebox Mini auraient été distribuées en Poitou-Charente, en Limousin et en Languedoc-Roussillon.

Livebox mini
La Livebox Mini à gauche, la Livebox 1.1 à droite (c) Rapho – France Télécom

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !