Deliveroo, l'une des applications de livraisons de repas à domicile les plus populaires, pourrait être rachetée par son concurrent, Uber Eats. Des négociations seraient en cours, projetant un potentiel bouleversement dans la concurrence.

La multinationale Uber serait en discussion pour racheter Deliveroo, une société de livraison de plats cuisinés populaire à l’image de Just Eat (Allo Resto) et Uber Eats. C’est ce qu’une source proche des négociations s’est confiée à Bloomberg ce 20 septembre 2018. Si cette opération aboutit, elle pourrait installer Uber dans une position très largement dominante.

Deliveroo // Source : Garry Knight

Uber, futur leader de la livraison de plats cuisinés ?

Deliveroo est une société londonienne fondée en 2013 par Will Shu et Greg Orlowski. Elle s’est également fait connaître pour de nombreuses polémiques liées aux conditions de travail des coursiers. L’application, florissante au Royaume-Uni, a cependant rencontré une forte concurrence sur le marché français dominé par Just Eat (anciennement Allo Resto) et Uber Eats.

Deliveroo, valorisé à plus de 2 milliards de dollars l’an dernier, pourrait être acquis par Uber bien au-dessus de cette valeur, d’après les sources. Uber comme Deliveroo n’ont pas souhaité commenter cette fuite. Néanmoins, Bloomberg souligne que les négociations pourraient facilement faillir, en raison de la réticence de Deliveroo et ses investisseurs à abandonner leur indépendance.

Pour Uber, acquérir Deliveroo réduirait considérablement la concurrence à laquelle il peut faire face en Europe avec son propre service de livraison, Uber Eats. En effet, Deliveroo est plutôt bien implanté dans les grandes villes de l’hexagone. Ce rachat pourrait aider Uber Eats à rattraper Just Eat, leader actuel de la livraison de repas.

Avec la faillite du service de livraison allemand Foodora, qui fermera ses portes en France le 28 septembre prochain, la tension monte entre les trois dominants du marché. Elle ne sera que renforcée si Deliveroo vient à être absorbé par Uber.

Partager sur les réseaux sociaux