Préparant son entrée en bourse, Sonos s'est enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission américaine.

Cela quelques temps maintenant que Sonos prépare son introduction en bourse. Et sa volonté s’affirme un peu plus ces jours-ci alors que le constructeur spécialisé dans les enceintes « simples d’utilisation » a envoyé les documents nécessaires auprès de la Securities and Exchange Commission (le 6 juillet 2018).

La capitalisation et le nombre de titres ne sont pas renseignés mais les estimations faites par le Wall Street Journal il y a quelques mois tablaient sur une valorisation aux alentours de 2 à 3 milliards de dollars.

Sonos à la Bourse

Sonos ira en bourse avec quelques chiffres intéressants dans sa besace, à commencer par 19 millions de produits vendus et installés au sein de 6,9 millions de foyers (ce qui prouve que les utilisateurs sont satisfaits et achètent plusieurs enceintes). Durant l’année fiscale 2017, le chiffre d’affaires a augmenté de 10 % (992,5 millions de dollars contre 901,3 millions de dollars). S’il n’a pas suffi pour dégager un bénéfice, il a permis de réduire les pertes : 14,2 millions de dollars contre 38,2 millions de dollars à l’issue de l’exercice précédent.

Sonos tient d’ailleurs à être tout à fait transparent : investir chez lui comporte des risques. Pèle-mêle, voici la liste : exposition à une hausse des coûts (donc moins de rentabilité), croissance volatile du chiffre d’affaires, prémices du marché des enceintes connectées (avenir incertain), dépendance vis-à-vis d’un seul partenaire pour l’assemblage, nécessité d’avoir des partenariats solides (Amazon, Apple, Google pour l’intégration des assistants vocaux) et risque né du conflit commercial opposant la Chine aux États-Unis (taxe à l’importation).

Mais cette volonté de lever des fonds tient d’une stratégie ambitieuse consistant à accompagner la croissance (655,7 millions de dollars engrangés entre octobre 2017 et mars 2018) et, surtout, à la rentabiliser l’entreprise.

On rappelle que Sonos lancera sa barre de son Beam le 17 juillet prochain. Elle a la particularité d’être compacte et compatible avec Alexa.

Partager sur les réseaux sociaux