Un journaliste a attiré l'attention de Google sur un problème rencontré par le Home Mini. Son modèle réduit de l'assistant intelligent a enregistré sans discontinuer du son, à l'insu de son utilisateur. Plusieurs enceintes sont concernées par ce bug préoccupant que Google assure avoir corrigé.

À l’occasion de sa conférence #madebygoogle, l’entreprise de Mountain View a dévoilé une série de nouveaux produits. Parmi les annonces notables de Google, on trouvait notamment une enceinte connectée, version miniature, propulsée par Google Assistant et logiquement nommée Google Home Mini.

Mais certains modèles de ce petit Google Home semblent souffrir de quelques ratés. Alors que 4 000 de ces assistants ont été distribués aux journalistes présents lors de la conférence de presse organisée par Google, l’un d’entre eux a constaté un dysfonctionnement qui amène le produit à enregistrer du son sans discontinuer.

Ce journaliste fait remarquer que son propre Google Home Mini — installé depuis quelques jours chez lui — semblait s’activer à plusieurs reprises alors qu’il essayait de regarder la télévision. En consultant la page « Mon activité » de son compte Google, le journaliste s’est aperçu que l’enceinte connectée avait mémorisé des milliers d’enregistrements audio, transmis à l’entreprise sans son accord.

Google

Des milliers d’enregistrements audio non voulus

Le bug est donc plutôt sérieux, puisque les assistants ne sont supposés enregistrer du son que sur demande spécifique de leur utilisateur — le fameux « Ok Google » qui sert à interpeller l’enceinte.

Contacté par l’intéressé, Google a fait savoir qu’une enquête était menée sur ce bug rencontré par le Home Mini. Le dysfonctionnement reposerait, semble-t-il, sur une panne de l’écran tactile de l’assistant. En effet, cette interface — pensée pour permettre à l’utilisateur d’activer l’enceinte sans passer par la commande vocale — aurait agi comme si son écran était sollicité en permanence, activant alors l’enregistrement de l’assistant.

« Nous avons appris qu’un problème affectant un petit nombre d’appareils Google Home Mini pouvait entraîner un comportement inapproprié du mécanisme tactile. Nous avons réalisé une mise à jour le 7 octobre pour résoudre le problème », a déclaré l’entreprise.

Google a également précisé que les autres unités de son enceinte connectée miniature, déjà disponibles en pré-commande, n’étaient pas affectées par le bug.

Partager sur les réseaux sociaux