Vous n'avez pas suivi la conférence de rentrée de Google en direct ? Voici notre récapitulatif des nouveaux produits annoncés par l'entreprise de Mountain View lors de son #madebygoogle.

Ce 4 octobre 2017, Google organisait sa traditionnelle conférence de rentrée, afin de présenter les dernières innovations nées dans le giron de ses laboratoires de Mountain View. L’événement, baptisé #madebygoogle, semble avoir donné le ton d’une nouvelle orientation prise par le géant de la tech : désormais, Google affirme résolument sa volonté d’investir dans le matériel.

Les Pixel 2 et Pixel 2XL

C’était l’annonce la plus attendue de la conférence : l’officialisation des deux smartphones que Google commercialisera ce second semestre. Pas d’effet de surprise, cependant, pour le constructeur : en effet, le look et la plupart des caractéristiques des deux appareils avaient déjà largement fuité, et la plupart des prédictions ont été confirmées.

Désormais officialisés, les deux téléphones boudent cependant le territoire hexagonal. Oui, vous avez bien lu, les Pixel 2 et Pixel 2 XL ne sortiront pas en France — une décision dont ne s’est d’ailleurs pas justifiée l’entreprise.

Fonctionnant avec Android 8.0 Oreo, les deux smartphones de Google s’inscrivent dans la lignée du Pixel dévoilé en 2016, en relevant le défi de proposer les appareils photo les plus performants du marché. Outre leurs 12 Mpix et une bonne dose d’apprentissage automatique dédié au calcul de la profondeur de champ, les téléphones ont dans l’ensemble de sérieux arguments pour nous convaincre — et nous chagriner d’autant plus à la perspective de ne pas retrouver les deux produits sur le marché français.

Le Pixel 2 sera vendu au prix de 649 $, contre 849 $ pour la version 2 XL. Dans les pays où ils seront disponibles, Google accompagnera les smartphones d’une enceinte Home Mini.

Le Pixelbook

Est-il vraiment judicieux de dépenser 1000 $ dans un ordinateur équipé de Chrome OS ? Avec son nouvel ordinateur portable, le Pixelbook, Google s’est démené pour que nous ayons envie de répondre par l’affirmative à cette question. L’appareil semble participer de la volonté du constructeur de rendre plus cohérent son écosystème sur Android. Ainsi, le Pixelbook est capable de télécharger des applications Android directement depuis Google Play.

Ce Chromebook « haute performance » annoncé par Google a aussi la particularité de pouvoir être utilisé à la fois comme un ordinateur portable, avec son clavier et sa souris, mais aussi comme une tablette grâce à son écran rotatif et un stylet. Le constructeur présente cet ordinateur comme le plus fin jamais construit par ses soins, avec 10,3 mm d’épaisseur.

Google vendra le Pixelbook au prix initial de 999 $. Comptez également 99 $ pour faire l’acquisition du Pixelbook Pen.

Home Mini et Home Max

Côté enceintes connectées, Google a choisi de dévoiler en cette rentrée un même modèle en deux tailles différentes. Le Google Home Mini, d’abord : cette version miniature, un peu mignonne et bien moins chère que le traditionnel Home, vise probablement un public qui ne souhaite pas dépasser la barre des 100 € pour équiper son foyer d’un assistant. Le Home Mini reprend les fonctionnalités de son prédécesseur, avec un design en forme de galet sur lequel se trouve un tissu tactile.

Outre cette version miniaturisée, Google voit également grand avec son Home Max, spécialement pensé pour les mélomanes. Pour l’instant, on ne sait pas encore si cette enceinte connectée sera vendue en France — aucun signe d’elle, en tout cas, sur la page de la boutique française de Google.

Le Home Mini sera disponible à partir du 17 octobre au prix de 59 €. Quant au Google Home Max, il faudra compter 399 $ pour faire l’acquisition de l’objet.

Les Pixel Buds

Certes, leur look manque un peu de subtilité, mais les Pixel Buds en ont dans le ventre : lors de sa conférence, Google a en effet annoncé que ses nouveaux écouteurs Bluetooth possédaient une fonctionnalité plutôt bluffante — et limite proche de la science-fiction. En effet, ces petits objets ont la particularité de pouvoir traduire en temps réel une conversation dans 40 langues différentes.

À l’instar des deux smartphones précédemment cités, les Pixel Buds ne sont pour l’instant disponibles qu’aux États-Unis. Nous n’aurons donc pas encore le loisir de tester la fonctionnalité qui leur permet de traduire, via le haut parleur du smartphone, les mots prononcés dans une langue qui ne sera pas la même que celle parvenant au creux de vos oreilles. Nous avons hâte de voir comment ces écouteurs prodiges évolueront dans les années à venir.

Vous pouvez dès à présent vous inscrire sur la liste d’attente pour commander les Pixel Buds, proposés au prix de 159 $.

Clips

Des smartphones, un ordinateur, des assistants, des écouteurs… et un mini appareil photo. Mais pas n’importe lequel : Google a dévoilé un ultra compact qui tient dans la paume de votre main et qui est équipé d’une technologie d’intelligence artificielle. Vous voulez prendre une photo de votre enfant ou de votre animal de compagnie sans avoir à le faire vous-même ? Il suffit de poser l’objet quelque part et le laisser s’occuper de capturer des clichés pour vous. Avec cet appareil, Google entend permettre au photographe de capturer des souvenirs, tout en en faisant partie.

Clips peut enregistrer des vidéos muettes qui peuvent également être exportées en photos ou Gifs. La batterie de Clips atteint une autonomie de trois heures et sa mémoire interne propose 16 Go. Les éléments immortalisés par Clips peuvent être transférés en Wi-Fi à d’autres appareils.

Clips est vendu par Google au prix de 249 $.

Daydream View

La réalité virtuelle a également eu droit à son quart d’heure de gloire pendant les annonces de Google. L’entreprise a dévoilé un casque de VR spécialement pensé pour fonctionner avec plusieurs smartphones, énumérés dès à présent sur le site du constructeur.

Le Daydream View est accompagné d’une télécommande sensée simuler un objet que vous utiliseriez en VR. Le smartphone s’insère directement sur le casque, devant vos yeux, dans un compartiment qui lui est spécifiquement dédié.

Le casque de réalité virtuelle se décline en trois coloris (gris, noir, rouge) et sera commercialisé par Google au prix de 99 $.

Partager sur les réseaux sociaux