Ava pourrait peut-être contribuer à rompre l'isolement des personnes sourdes au cours d'une conversation orale : cette application mobile sous-titre les discussions d'un groupe en direct. Elle est désormais adaptée pour les utilisateurs français.

Une partie non négligeable des internautes et utilisateurs des nouvelles technologies est concernée par la question de l’accessibilité en cas de handicap. Une réalité que de plus en plus d’entreprises prennent en considération, en développant notamment des outils dédiés. Ainsi, en matière de traduction, on voyait récemment arriver sur le marché taiwanais une paire de gants capable de traduire la langue des signes en mots.

Les personnes sourdes et malentendantes résidant sur le sol hexagonal pourront désormais compter sur une application mobile pour les aider à sous-titrer en direct les conversations. Baptisée Ava, l’application a été lancée le 5 juillet 2017 en France. Annoncée lors d’une conférence de presse par Thibault Duchemin, PDG et co-fondateur de l’application, Ava ambitionne de dépasser le côté « gadget » de certains outils de reconnaissance vocale.

Jusqu’à 12 interlocuteurs

En moins d’une seconde, l’application est capable de retranscrire les propos de plusieurs personnes — au maximum 12. À une condition, néanmoins : chacun d’entre eux doit avoir téléchargé l’application, et parler à proximité du micro de son smartphone.

Ava

Cinq heures de sous-titrage sont offertes chaque mois ; ensuite, les utilisateurs peuvent profiter d’un forfait mensuel illimité à 30 €. Un coût que le fondateur d’Ava estime plus intéressant que celui que nécessite la présence d’un interprète.

Cinq heures de sous-titrage offertes par mois

Après avoir levé 1,8 million de dollars auprès des ses investisseurs en 2017, Ava ambitionne de conquérir d’autres pays que la France et les États-Unis. La startup espère exporter avec succès son outil pour simplifier la vie des personnes sourdes et malentendantes qui se retrouvent souvent exclues des échanges oraux — la lecture sur les lèvres ne permettant de retenir qu’une infime partie des infirmations, complète Thibault Duchemin.

Vous pouvez désormais télécharger Ava sur iOS et Android.

Partager sur les réseaux sociaux