L'entreprise ProtonMail, spécialisée dans la sécurisation des courriers électroniques, se lance dans le marché des VPN : il s'agit d'un service qui permet de masquer l'origine géographique d'une adresse IP.

La protection de votre vie privée sur Internet vous préoccupe ? Vous voulez masquer l’origine géographique de votre adresse IP ? Ou bien accéder à un service qui n’est pas disponible en France ? Alors peut-être avez-vous déjà pensé à utiliser un VPN (réseau privé virtuel) pour faire transiter votre connexion Internet par un service intermédiaire afin de cacher votre véritable emplacement.

Ou encore pris un abonnement auprès de l’un des innombrables fournisseurs qui sont sur ce créneau.

Sachez qu’un nouvel acteur descend dans l’arène. La firme ProtonMail, qui fournit un service de messagerie électronique ayant un très haut degré de sécurité et de confidentialité grâce à l’emploi d’un procédé cryptographique très efficace lorsqu’il est correctement employé — à savoir le chiffrement de bout en bout –, lance en effet mardi 20 juin un service de VPN.

protonvpn
ProtonVPN offre une interface très soignée.

Sobrement appelée ProtonVPN, la plateforme propose quatre formules : une gratuite — forcément limitée — et trois payantes.

Avec l’accès gratuit, vous faites transiter votre connexion Internet via trois pays, vous connectez un appareil à la fois au service et votre vitesse de surf est bridée. Vous jugez la formule un peu légère ? Libre à vous de basculer sur une offre plus sérieuse, à condition de payer 5, 10 ou 30 euros par mois (il y a une remise de 20 % si vous vous abonnez à l’année) selon la formule retenue.

Par rapport à l’accès de base, vous aurez grosso modo accès à davantage de pays pour faire passer votre connexion, vous pourrez raccorder plus de terminaux en même temps au VPN et votre vitesse de surf sera nettement plus rapide. Vous aurez également droit à des services supplémentaires, comme le mode « Secure Core », qui doit vous protéger en cas de compromission du serveur, et des serveurs Tor.

protonvpn
Les quatre offres.

La grille tarifaire et les avantages de chaque offre peuvent être consultés sur le site de ProtonVPN.

Pourquoi un tel service ? « Aujourd’hui, plus de 1,5 milliard d’individus dans le monde vivent dans des pays où leur accès à Internet est censuré », fait observer la société. En Occident, d’autres problèmes se font jour, que ce soit la surveillance de masse ou, aux USA, le démantèlement de la neutralité du net et la décision du Congrès de laisser les opérateurs vendre l’historique de navigation de leurs clients.

« ProtonVPN permet aux internautes de surfer sans être pistés, d’échapper à la censure à travers des mesures de blocage d’accès et d’améliorer la sécurité en faisant passer tout le trafic Internet à travers un tunnel solidement chiffré », affirme la société, qui rappelle au passage que derrière le projet figurent des experts qui sont rattachés à des structures très réputées, comme le CERN ou le MIT.

Du côté des fonctionnalités, ProtonVPN indique qu’il ne conserve aucun historique de vos activités en ligne. « Nous ne pistons pas ni n’enregistrons ce que vous faites sur Internet et, de ce fait, nous sommes incapables de fournir ces informations à des tiers », écrit la firme. Celle-ci explique aussi utiliser des algorithmes de chiffrement (AES-256) ainsi que des protocoles (OpenVPN) performants.

Elle met aussi en oeuvre de la confidentialité persistante, qui protège le trafic passé même en cas de compromission. ProtonVPN supporte aussi les échanges en P2P (ce qui est un gros problème pour la mise en oeuvre de la riposte graduée de la Hadopi), fournit une bande passante illimitée et fonctionne avec les principaux système d’exploitation (des applications dédiées sont en cours de conception).

Le détail est disponible sur le site du projet.

Partager sur les réseaux sociaux