Binky est un réseau social. Qui ne fait rien. Vous pouvez publier, commenter et aimer les « binks » que l'application met dans votre fil d'actualités, sans aucune conséquence réelle.

Bienvenue sur le réseau social où il ne se passe rien. Du tout. Jamais. Littéralement. Bienvenue sur Binky, « le moins stressant des réseaux sociaux. » Au programme : l’illusion d’être effectivement sur un réseau social, sauf qu’ici, vos actions n’ont absolument aucune conséquence.

Ce réseau social aux antipodes d’un Facebook et de ses fake news, d’un Instagram ou d’un Snapchat — les pires réseaux sociaux pour le bien-être des jeunes — vous permet de publier, commenter, publier encore, sans que rien ne se produise réellement.

Des « binks » qui ne servent… à rien

Pourtant, il y a bien un fil d’actualités sur Binky ; il regroupe même des articles, appelés « binks », choisis au hasard, ainsi que des images qui semblent tout droit sorties d’un compte Instagram. Vous pouvez aimer ces (fausses) publications, les glisser vers la gauche ou vers la droite comme sur Tinder, les commenter ou les partager. Et non, il ne se passera toujours rien. D’ailleurs, il n’est même pas nécessaire de créer un compte sur l’application pour l’utiliser.

Binky

Si vous cherchez à taper un commentaire, vous verrez alors des mots aléatoires apparaître pour rédiger, à votre place, du texte et enchaîner des emojis à l’infini.

Tout a commencé par une blague

Interrogé par NewsByte, le créateur de cette étrange application raconte que tout a commencé par une plaisanterie. « Facebook contient trop de haine, de stress et de tristesse, mais vous avez quand même envie de faire quelque chose sur votre téléphone », explique le développer Dan Kurtz.

Vous pouvez donc télécharger Binky et scroller sans fin pour voir de nouvelles publications, et publier, aimer ou commenter dans le vide.

Partager sur les réseaux sociaux